Robert Walser : danser dans les marges

Robert Walser, auteur de son temps-présent.

Robert Walser (1878-1956), promeneur solitaire, écrivain en marge dans la retraite de ses mansardes : telle est l’image que nous renvoie une légende opiniâtre.

C’est un autre aspect de Walser, encore mal connu, que ce livre veut mettre en évidence à travers l’ensemble de l’œuvre, y compris les « microgrammes » récemment décryptés : un Walser qui réagit en sismographe aux secousses et aux frémissements de son temps, en hume l’air, en partage les engouements et les angoisses, en ausculte le langage, pour tout de suite reprendre ses distances et transformer les impulsions reçues en énergie cinétique pour sa plume dansante. Toujours en mouvement, Walser a échappé à son époque ; toujours en mouvement, il séduit la nôtre : ce danseur ne vous lâche jamais, car jamais nous n’arrivons à le saisir.

L’ouvrage de Peter Utz (Section d’allemand), publié pour la première fois en 1998 est devenu depuis un ouvrage de référence. Il est ici traduit de l’allemand par Colette Kowalski. Une nouvelle édition de poche paraît en 2018.

Peter Utz, Robert Walser : danser dans les marges, Carouge, Éditions Zoé, 2001.

TOUTES LES NOTICES DE

Peter Utz

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin