Jade Lambelet

Étudiante en Master de Français moderne et de Philosophie avec une spécialisation en Dramaturgie et histoire du théâtre, je m’intéresse à toutes les formes d’art et à leurs pouvoirs de transmission. J’aime les mots, les histoires qu’ils racontent, les émotions et les bouleversements qu’ils provoquent. J’aime aussi les images, la poésie et les mystères qu’elles recèlent. Le théâtre mêle sur scène ces mots – parfois écrits au préalable – et ces images à la présence des corps, des voix et des matières. Il rassemble, dans un même lieu, ces différentes formes d’expression. Il nous rassemble aussi, et rend vivantes les idées. C’est cette force de rassemblement, de fusion et de transmission que je cherche à retrouver dans les spectacles et dont je voudrais donner un avant-goût dans mes critiques.

Les critiques de Jade Lambelet :

  • Poème d’une humanité en fête Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : Sans effort / Non-écriture et fabrication de Tiphanie Bovay-Klameth, Joël Maillard et Marie Ripoll / Mise en scène de Joël Maillard / Arsenic – Centre d’art scénique contemporain / du 1er au 6 octobre 2019 / Plus d’infos Après Quitter la terre et Imposture posthume, nous retrouvons Joël Maillard et la compagnie SNAUT ...
  • Être au monde comme au théâtre : un triptyque philosophique Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : L’Histoire mondiale de ton âme (Trou noir / N’importe qui / Les limitrophes) / Textes d’Enzo Cormann / Mise en scène de Philippe Delaigue et Enzo Cormann / Théâtre de Poche GVE / du 1er au 14 avril 2019 / Plus d’infos Ce printemps, le Théâtre de Poche invite son public à découvrir six ...
  • Surmenage de neurones aux Temps Modernes Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : Poscriptum / Création et mise en scène de la Cie Les Diptik et Sky de Sela / CPO d’Ouchy / du 6 au 7 avril 2019 / Plus d’infos Le duo comique de la Cie Les Diptik nous plonge dans le quotidien farfelu de deux neurones issus du Centre du ...
  • 27 mars 3019. Expédition pour la sauvegarde urgente des derniers sites de création humaine. Deuxième jour de fouilles. Par Jade Lambelet Proposition de critique créative sur le spectacle : Imposture posthume / Texte, mise en scène et jeu de Joël Maillard / Arsenic – Centre d’art scénique contemporain / du 26 au 31 mars 2019 / Plus d’infos Vers la fin de la journée, nous parvenions à dégager le seuil d’un bâtiment en ruines, obstrué par un monticule ...
  • « Les oiseaux nés en cage pensent que voler est une maladie. » Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : Le Cabaret des réalités / D’après l’œuvre d’Alejandro Jodorowsky / Texte et mise en scène de Sandra Gaudin / Théâtre du Reflet / 14 mars 2019 / Plus d’infos Ne nous prenons pas trop au sérieux car nous ne savons rien. Voilà l’impératif qui s’impose à qui voudra s’aventurer dans Le Cabaret ...
  • À trop pleurer, nous n’avons pas vu le train passer Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : Maelström / Texte de Fabrice Melquiot / Mise en scène de Pascale Daniel-Lacombe / Théâtre Am Stram Gram / du 29 novembre au 2 décembre 2018 / Plus d’infos Premier volet du triptyque de Pascale Daniel-Lacombe, Maelström esquisse un tableau sur l’adolescence encadré par une réflexion plus globale sur notre rapport ...
  • L’enfant, ce grand metteur en scène Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : L’hiver, quatre chiens mordent mes pieds et mes mains / Texte de Philippe Dorin / Mise en scène de Matthias Urban / Le Petit Théâtre / du 31 octobre au 18 novembre 2018 / Plus d’infos En hiver, « on ne peut pas faire trop de chichis ». Que nous reste-t-il de ...
  • Les pantins du désir Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : Le large existe (mobile 1) / D’après les textes de Marguerite Duras, Guillaume Dustan et Guillaume Poix / De Manon Krüttli et Jonas Bühler / Mise en scène de Manon Krüttli / Théâtre populaire romand / du 23 au 27 octobre 2018 / Plus d’infos Le large existe (mobile 1) ...
  • Brûlante d’être femme, brûlante d’être soi Par Jade Lambelet Une critique sur le spectacle : F(l)ammes / D’Ahmed Madani / TKM – Théâtre Kléber-Méleau / du 25 au 29 septembre 2018 / Plus d’infos Le TKM ouvre sa saison avec F(l)ammes, deuxième volet de la trilogie à caractère sociologique Face à leur destin d’Ahmed Madani. Après avoir ouvert la scène à de jeunes hommes issus ...