Équipe Paysage

Emmanuel Reynard est professeur à la Faculté des géosciences et de l’environnement à l’Unil et directeur du CIRM. Il appréhende le paysage sous différents angles : la géomorphologie, les formes du relief constituant souvent l’armature du paysage, notamment dans les régions de montagne ; les prestations paysagères, les paysages de qualité étant bénéfiques pour la société ; la géohistoire, la reconstitution cartographique des transformations du paysage étant utilisée pour « mesurer » les changements.

Nelly Valsangiacomo est professeure d’histoire contemporaine à la Faculté des lettres de l’Unil et directrice du Centre SHC. Ses domaines de prédilection sont l’histoire sociale et culturelle suisses et du territoire alpin, l’italianité, les médias et les sources audiovisuelles, ainsi que l’histoire des sonorités. Ses recherches actuelles portent sur les sonorités dans l’espace alpin. Elle coordonne d’ailleurs un ouvrage à paraître en 2023 à ce sujet. Dans le cadre du projet Val d’Hérens 1950-2050, elle collabore à l’étude HérISon et réfléchit sur les environnements sonores.

Philippe Kaenel est professeur d’histoire de l’art à la Faculté des lettres de l’Unil. Ses travaux portent sur les arts graphiques (illustration, caricature, bande dessinée, affiche, photographie) ainsi que sur la théorie de l’art, la critique et sur l’art contemporain, notamment l’art religieux et l’art suisse (Rodolphe Töpffer, Eugène Burnand, Théophile-Alexandre Steinlen, Marius Borgeaud, etc.). Il a récemment publié une Histoire de la caricature en Suisse (Lausanne, PPUR, coll. « Le Savoir suisse », 2018). Il est notamment membre du conseil de la Fondation Ateliers d’artiste.

Béatrice Lovis est licenciée en histoire de l’art et docteure en littérature française. Chargée de recherche au sein du Centre SHC, elle coordonne la base de données Lumières.Lausanne et la plateforme Paysage. Ses recherches portent sur le théâtre dans le Pays de Vaud, sur l’écriture féminine et les écrits personnels. Depuis 2017, elle préside la section vaudoise de Patrimoine suisse.

Candice Dubath est étudiante Master en Géographie, plus précisément en géomorphologie et aménagement des régions de montagne. En tant qu’assistante-étudiante, elle a pris part à l’étude Val d’Hérens 1950/2050, à travers un projet de cartographie géohistorique.

Laïla Houlmann termine ses études de Master en Histoire. Aussi bien dans le cadre de son mémoire que dans l’étude HérISon du projet Val d’Hérens 1950/2050, pour laquelle elle travaille comme assistante-étudiante, elle appréhende la transformation des paysages sonores en région alpine.

Contact

Université de Lausanne
Béatrice Lovis
Centre des Sciences historiques de la culture
Bâtiment Anthropole 5180
CH-1015 Lausanne

beatrice.lovis@unil.ch

© Laurence Piaget-Dubuis