Author, Scribe, and Book in Late Medieval English Literature

Pourquoi un auteur médiéval se présente-t-il aussi comme scribe ?

Thomas Hoccleve, Margery Kempe, John Audelay et Charles d’Orléans se présentent comme les auteurs non seulement de leurs textes, mais aussi des livres qui ont transmis leurs écrits.

L’ouvrage de Rory G. Critten (Section d’anglais) défend que ces quatre écrivains et poètes actifs en Angleterre au début du XVe siècle se présentent à la fois comme auteur et comme scribe dans le dessein de regagner la confiance de leurs lecteurs face aux conditions sociales, physiques et matérielles qui compromettent leur crédibilité.

Si les stratégies de présentation de soi que ces auteurs développent s’appuient sur les tendances de la littérature contemporaine et de l’histoire du livre (telle que la popularité croissante du codex à auteur unique), leur approche de l’écriture diffère fondamentalement de celle de leurs prédécesseurs immédiats, Geoffrey Chaucer et John Gower, et de leur plus célèbre collègue, John Lydgate. En se positionnant comme auteur et scribe, ces quatre écrivains démontrent une nouvelle prise de conscience du potentiel socialement instrumental de l’écriture en moyen anglais.

Ce volume s’inscrit dans le cadre des recherches menées au Centre d’études médiévales et post-médiévales (CEMEP).

Rory G. Critten, Author, Scribe, and Book in Late Medieval English Literature, Cambridge, D. S. Brewer, 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Rory G. Critten

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin