Rétrospective automne 2016 et hiver 2016/17

Dans cette rétrospective, le lecteur trouvera d’abord quelques mots sur l’année 2016 dans le monde qui a établi un nouveau record de chaleur, puis la présentation celle-ci en Suisse avec le détails pour chaque mois, enfin un texte sur les ondes de Rossby qui font un peu la pluie et le beau temps en Europe avec le front polaire et les anticyclones subtropicaux, notamment celui des Açores.

Les ondes de Rossby pourraient se renforcer dans le futur en relation avec le réchauffement du climat selon les modèles climatiques globaux et régionaux, ce qui signifierait plus de situations de blocage avec des périodes sèches plus longues et aussi des variations de températures plus marquées en Suisse et en Europe centrale. Plus d’infos là-dessus dans le fichier ci-joint.

Dans l’immédiat, MétéoSuisse prévoit un temps typique d’avril pour ces premiers jours de mai avec la présence d’une fameuse « goutte froide » (dépression d’altitude) au-dessus de l’Europe centrale. Le « joli » mois de mai est celui qui comptabilise en moyenne le plus de jours de précipitations en Suisse pour la période 1981-2010. Encore une réputation mise à mal par les analyses de MétéoSuisse tout comme les Saints de Glace qui ne se traduisent pas par une hausse du nombre de jours de gel pendant certains jours en mai. Il peut quelquefois geler à basse altitude jusqu’au début juin en Suisse.

Lire la chronique

Sur Jean-Michel Fallot

Lire les articles sur ce thème

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *