L’éducation au secours du climat ?

L’Éducation en vue du Développement Durable (EDD) est un nouveau courant pédagogique ayant pour but d’inciter les élèves à penser et agir durablement. Il s’agit donc de former un citoyen responsable ayant conscience de l’impact de ses actes.

Le climat et les changements climatiques sont des thèmes très présents dans l’EDD car ils constituent l’un des enjeux majeurs du prochain siècle et sont liés aux autres thématiques de l’EDD. Sensibiliser les élèves aux enjeux climatiques et aux impacts du changement climatique semble donc primordial, tant pour les enseignants interrogés que pour la société de demain.

Dès lors, il ne s’agit pas seulement de transmettre des savoirs et des connaissances mais également des valeurs et des comportements sociaux. Enseigner de cette manière devrait permettre à l’élève de s’émanciper, d’agir de manière autonome et de prendre conscience du monde qui l’entoure.

L’EDD fait aujourd’hui partie intégrante de la mission de l’école publique en Suisse et figure donc dans tous les plans d’études en vigueur. Le plan d’études romand, la conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique et la fondation Education21 veillent à l’intégration de ce nouveau paradigme pédagogique au sein des écoles, du primaire jusqu’au secondaire II.

Les sciences sociales ont été définies comme les branches ayant le plus d’outils à disposition pour appliquer l’EDD. La géographie a donc un rôle essentiel à jouer à ce niveau-là, mais des questions se posent quant à son application. On revient donc à une question fondamentale : comment les enseignants de géographie, notamment, sensibilisent-ils les élèves aux enjeux du développement durable ? Les réponses de dix enseignants interrogés proposent des éléments concrets pour sensibiliser les élèves à ces enjeux. Certains entendent les sensibiliser par les cours traditionnels en montrant qu’il est possible de changer certains comportements, d’autres en favorisant les activités sur le terrain impliquant les élèves, et d’autres encore par les projets personnels, dans lesquels les élèves montent un projet allant dans le sens du développement durable.

Je retiens cette phrase de Francine Pellaud (2011): « éduquer en vue d’un développement durable, c’est insuffler un changement d’état d’esprit pour voir plus loin, anticiper sur l’avenir et agir en conséquence ».

Stefan Odermatt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *