K. Völlmer Mateus – Une bénédiction « Hand to Eye » – 2017

Télécharger l’article au format <pdf>

Katharina Völlmer Mateus[1]

1. Présentation

Je parle en tant que pasteure au service de la Communauté œcuménique des sourds et malentendants de Genève – de la COSMG. Pour situer ma « situation bénédictoire » si je puis dire, il peut être utile de décrire brièvement le cadre de communication au sein de cette communauté. Les membres de la COSMG communiquent de manières variées : la lecture labiale et l’oralisation (prononciation sourde) ; une minorité utilise le langage parlé complété (LPC). Et puis, pour une grande majorité, il y a la langue des signes française (LSF). Mais les membres de la COSMG ne parlent pas tous ni ne comprennent pas tous la LSF. La maîtrise du vocabulaire et la familiarité avec cette langue diffèrent beaucoup de l’un·e à l’autre. Certaines personnes sont aidées par un appareil auditif.

Lire la suite

C. Collaud – Quels gestes de bénédiction pour quelles significations ? Une plongée dans un univers symbolique en vue d’un retour ! – 2017

Télécharger l’article au format <pdf>

Christophe Collaud[1]

« Pour célébrer, robe noire ou aube blanche ? » La question est cyclique et réanime les débats entre collègues à intervalles réguliers. Beaucoup ont un avis bien tranché sur la question. Je vous avouerai avoir moi-même des critères assez stricts pour évaluer une célébration et décider d’y porter tel ou tel vêtement liturgique. Cependant, il y a un temps où je range, non pas mes robes, mais mes jugements au placard, c’est dans le cas d’une bénédiction de mariage. En effet, lors de ces cérémonies très particulières, j’offre toujours la tâche de choisir ma robe aux futurs mariés. Et le moment où je pose la question, le temps de discussion qui s’ensuit, n’est jamais du temps perdu dans la préparation du mariage. J’ai souvent été frappé à quel point, les couples répondaient rapidement à la question de la robe : qu’ils choisissent l’une ou l’autre, l’un des choix est très souvent évident pour eux. Dans leur représentation du mariage, le pasteur porte déjà l’une ou l’autre des robes.

Lire la suite