Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception

Comment se créent le sens et la valeur des biens culturels ?

La réception des biens culturels, sous toutes leurs formes et dans leur infinie variété, a fait l’objet de nombreuses réflexions théoriques. Comment peut-on expliquer la postérité ou le succès d’une œuvre littéraire ou artistique à telle époque et dans tel contexte ? Comment les acteurs divers – écrivains, scientifiques, artistes, dramaturges, amateurs, marchands, institutions, publics – construisent-ils le sens et la valeur des biens culturels ? Comment contribuent-ils à leur diffusion ? Existe-t-il des mécanismes qui permettent de contrôler la réception des œuvres ?

Ce sont à quelques-unes de ces questions que répond ce volume, dirigé par Panayota Badinou (Formation doctorale interdisciplinaire), David Bouvier (Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité) et Laurence Danguy (Section d’histoire de l’art).

L’ouvrage réunit les contributions au colloque organisé en 2014 par la Formation doctorale interdisciplinaire (FDi), allant de la réception des objets archéologiques au théâtre contemporain. Il inclut également les réflexions de Gilbert Coutaz, des Archives cantonales vaudoises ; de Chantal Prod’hom, du Mudac ; et d’Elvira Ramini, du Comité international olympique.

Panayota Badinou, David Bouvier, Laurence Danguy (dir.), Le fabuleux destin des biens culturels. Ordre et désordres de la réception, Lausanne, BSN Press, 2016.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin