La Suisse et les puissances européennes. Aux sources de l’indépendance (1813-1857)

Comment la Suisse est-elle devenue indépendante des puissances européennes ?

Cet ouvrage de synthèse destiné à un large lectorat prend pour objet les relations extérieures de la Suisse durant la première moitié du XIXe siècle en focalisant l’analyse sur la question de l’indépendance.

Partant du constat que la Suisse est un satellite de la France durant la période 1798-1813, puis un État tampon sous tutelle, ce livre montre comment la Confédération est parvenue à acquérir progressivement le statut de petit État réellement souverain. Ce faisant, il souligne que le degré d’indépendance de la Suisse a toujours fluctué en fonction du contexte extérieur, de l’organisation politique intérieure et de l’évolution de l’économie. Le mythe d’une Suisse autrefois plus indépendante est ainsi déconstruit, au profit d’une vision historicisée des rapports de la Suisse avec l’étranger.

À l’heure où les relations avec l’Union Européenne sont au cœur des préoccupations des citoyennes et citoyens suisses, l’ouvrage de Cédric Humair (Section d’histoire) permet d’éclairer les débats avec une perspective de longue durée.

Cédric Humair, La Suisse et les puissances européennes. Aux sources de l’indépendance (1813-1857), Neuchâtel, Livreo-Alphil, 2018.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin