La Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg comme laboratoire

Un laboratoire d’idées : la Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg.

C’est une analyse inédite qui est ici proposée : celle de la Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg (KBW) et du Warburg Institute londonien qui lui succéda, en tant que laboratoire exceptionnel d’idées et de méthodes, porté par une bibliothèque.

De manière originale, les articles réunis dans ce numéro coédité par Carole Maigné (Section de philosophie) ne se focalisent donc pas sur l’œuvre et la personne d’Aby Warburg en tant que telles, mais appréhendent la KBW comme creuset intellectuel et scientifique.

Raisonner en termes de laboratoire – le qualificatif est employé par Warburg lui-même – permet de désigner la nature du travail et des enjeux que recouvre la KBW, à la fois espace physique et entité intellectuelle, « collection de problèmes » (Cassirer), institution académique, lieu de conférences, d’expositions, d’édition et aussi équipe de savants incluant André Jolles, Fritz Saxl, Gertrud Bing, Erwin Panofsky, Ernst Cassirer, Edgar Wind, Raymond Klibansky ou encore Alfred Doren, tous originaux mais liés dans leurs démarches.

Carole Maigné, Audrey Rieber, Céline Trautmann-Waller (éds.), La Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg comme laboratoire, Revue Germanique Internationale, n°28, 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Carole Maigné

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin