Dialogues avec le cinéma. Approches interdisciplinaires de l’oralité cinématographique

Quels rôles les manifestations orales ont-elles joués dans l’histoire du cinéma ?

L’ouvrage propose une série d’études consacrées à la généalogie et au fonctionnement de pratiques filmiques dans lesquelles s’impose une instance d’énonciation en quelque sorte extérieure au discours audiovisuel fixé sur la pellicule.

Les contributeurs et contributrices explorent les modalités d’un dialogue entre le cinéma et diverses formes d’oralité qui l’ont pris en charge ou qui ont été intégrées dans des films, et définissent plusieurs paradigmes culturels au sein desquels elles se déploient. Pour ce faire, ils examinent certains agencements médiatiques particuliers qui mêlent le cinématographique à d’autres moyens d’expression, témoignant ainsi de l’importance de l’oralité – et par conséquent de l’humain – dans des phénomènes intermédiatiques trop souvent rapportés à leur seule composante technologique.

Du cinéma inuit aux projections éducatives et religieuses au Congo belge en passant par le rôle de la conversation téléphonique dans les films de Sacha Guitry, le volume codirigé par Alain Boillat (Section d’histoire et esthétique du cinéma) se penche sur un large spectre de phénomènes qui mettent l’oralité au premier plan afin d’en montrer les subtilités et d’en étudier les rouages.

Alain Boillat, Germain Lacasse, Vincent Bouchard, Gwenn Scheppler (dir.), Dialogues avec le cinéma. Approches interdisciplinaires de l’oralité cinématographique, Montréal, Nota Bene, 2016.

TOUTES LES NOTICES DE

Alain Boillat

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin