Comment sortir de l’Empire ? Le Groupe de Coppet face à la chute de Napoléon

Comment reconstruire l’Europe de demain après la chute de Napoléon ?

Les principaux membres du Groupe de Coppet, Germaine de Staël, Benjamin Constant et Jean de Sismondi, ont joué un rôle significatif lors du grand tournant de 1814-1815.

Après avoir occupé une place prépondérante dans les rangs des opposants à Napoléon, Mme de Staël et ses amis, à la fois acteurs et interprètes des événements, se sont distingués parmi les intellectuels de l’époque qui ont réfléchi à la manière de refonder l’Europe sur de nouvelles bases au moment où l’Empire s’effondrait.

L’ouvrage, dirigé par Léonard Burnand (Section d’histoire, Institut Benjamin Constant) et Guillaume Poisson (Institut Benjamin Constant), revisite cette période charnière de l’histoire européenne en replaçant Germaine de Staël, Benjamin Constant et Sismondi dans le contexte politique et culturel de la chute du régime napoléonien.

Ce volume est issu d’un colloque international interdisciplinaire organisé par l’Institut Benjamin Constant (Université de Lausanne) au Château de Coppet et à l’Université de Lausanne en 2014, à l’occasion du bicentenaire de la fin du Premier Empire. Il réunit des contributions de littéraires, d’historiens, d’économistes, de juristes et de philosophes.

Léonard Burnand, Guillaume Poisson (dir.), Comment sortir de l’Empire ? Le Groupe de Coppet face à la chute de Napoléon, Genève, Slatkine, 2016.

TOUTES LES NOTICES DE

Léonard Burnand

Guillaume Poisson

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin