”Il y a un manque clair de connaissance du risque en Valais »

Dans Le Nouvelliste du 16 août, Emmanuel Reynard, directeur du Centre interdisciplinaire de la recherche sur la montagne (CIRM) commente l’importance des risques en Valais suite aux événements successifs de lave torrentielle à Chamoson.

Le géographe, professeur ordinaire à l’Institut de géographie et durabilité (IGD), explique que beaucoup de communes valaisannes sont établies sur des cônes de déjection ou sur des zones inondables, négligeant le risque imposé par le milieu. Il prône un aménagement du territoire mieux pensé ainsi qu’une prise de conscience des risques.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *