Soirée de vernissage de l’ouvrage collectif L’Adaptation

Soirée de vernissage
L’Adaptation. Des livres aux scénarios
sous la direction d’Alain Boillat et Gilles Philippe
avec la collaboration de Laure Cordonier et Adrien Gaillard
15 mars 2018

A l’occasion de la parution d’un ouvrage collectif consacré à l’étude des scénarios dans le cinéma français des débuts du parlant à la fin des années cinquante, la Cinémathèque suisse accueille le jeudi 15 mars 2018 les directeurs du volume, Alain Boillat et Gilles Philippe, professeurs à l’Université de Lausanne, pour une présentation du livre suivie d’une projection.

Plusieurs études présentées dans cet ouvrage sont issues d’une exploitation du riche fonds d’archives Claude Autant-Lara de la Cinémathèque suisse à Penthaz, et s’inscrivent dans un projet de la Collaboration UNIL+Cinémathèque suisse qui a été soutenu par le Fonds national de la recherche scientifique.

L’un des films abordés dans L’Adaptation. Des livres aux scénarios a été mis au programme de cette soirée festive parce qu’il emblématise cette sorte de jubilation du récit qui anime les scénaristes : il s’agit d’Occupe-toi d’Amélie, adapté de Feydeau par Aurenche, Bost et Autant-Lara.

Le vernissage de l’ouvrage aura lieu au Cinématographe à 19h30. Il sera suivi par un apéritif puis par la projection du film à 21h.

Le contenu du livre

Principalement dédiées aux films dits de la « Qualité française » produits dans l’après-guerre, soit à une époque où scénaristes, adaptateurs et dialoguistes bénéficiaient d’une forte popularité, les études du volume explorent à partir d’archives papier les variantes et les stades de scénarios de films réalisés (Le Diable au corps, Le Rouge et le Noir, En cas de malheur) ou abandonnés (le Journal d’un curé de campagne par Aurenche et Bost, La Chartreuse de Parme par Autant-Lara). Les recherches menées conjuguent les apports de la génétique textuelle, de l’analyse filmique, des études littéraires et de la narratologie pour proposer une nouvelle manière d’envisager l’étude des adaptations : au lieu de concevoir uniquement l’œuvre littéraire adaptée à un bout de la chaîne et le film à l’autre, il s’agit d’examiner l’ensemble du processus d’écriture. Le lecteur est ainsi invité dans les coulisses de la création d’un film, là où le texte a pour finalité de se transformer en images.

Alain Boillat et Gilles Philippe (avec la collaboration de Laure Cordonier et Adrien Gaillard), L’Adaptation. Des livres aux scénarios. Approche interdisciplinaire des archives du cinéma français (1930-1960), Bruxelles, Les Impressions Nouvelles, 2018, 350p. Nombreuses illustrations issues d’archives de la Cinémathèque suisse.

La projection

Occupe-toi d’Amélie… !
France – 1949 – 95’
De Claude Autant-Lara
Avec Danielle Darrieux et Jean Desailly
Après René Clair et Jean Renoir, Claude Autant-Lara prend pour sujet de film une pièce de vaudeville de Feydeau. L’action trépidante située à la Belle Epoque, faite de leurres, de quiproquos et de rebondissements abracadabrants, est conduite sur le ton d’une satire des mœurs bourgeoises, et dominée par le personnage éponyme interprété par Danielle Darrieux, qui orchestre l’agitation suscitée par l’organisation d’un mariage blanc. Le film se développe habilement par glissements successifs entre réalité et jeu, scène et coulisse, cinéma et théâtre : l’exhibition ludique de l’artifice reproduit au niveau de la forme la révélation des faux-semblants à laquelle procède la farce, tout en permettant au chef décorateur attitré d’Autant-Lara, Max Douy, de penser ingénieusement l’espace.

Extrait du Bulletin de la Cinémathèque suisse

Télécharger.