Programmation d’un nouveau projet en partenariat avec la Cinémathèque suisse et la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain : « EntreLACS. Lumières sur les archives du cinéma sensible »

Depuis 2015, la Cinémathèque suisse et l’Université de Lausanne développent un projet commun de numérisation et de valorisation des fonds de films amateurs conservés de part et d’autre de la frontière franco-suisse. Conçu en partenariat avec la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain, ce projet, baptisé « EntreLACS. Lumières sur les archives du cinéma sensible », souhaite redonner vie aux images prises par des cinéastes amateurs de Suisse comme de France. Structuré autour d’un riche programme de projections, d’expositions et de conférences, il placera les films amateurs au cœur d’activités de tourisme culturel, tout en valorisant l’histoire industrielle locale de la fabrication d’appareils de cinéma portatifs. Ces actions bénéficieront des travaux engagés conjointement par les équipes de la Cinémathèque suisse et de l’UNIL autour des caméras suisses Paillard-Bolex (voir la page du projet FNS sous la direction de Benoît Turquety). Grâce à son angle touristique, le projet a obtenu en juin le soutien nécessaire à sa réalisation de la part du programme de coopération territoriale européenne INTERREG V France-Suisse 2014-2020, et pour le pan helvétique, du Canton de Genève, du Canton de Vaud et de la Loterie Romande. Le 27 juin, le vernissage de l’exposition itinérante « La machine Bolex. Les horizons amateurs du cinéma » à Veyrier-du-Lac, en Haute-Savoie, a donné une première visibilité au projet EntreLACS, qui se poursuivra par d’autres manifestations publiques dès l’automne.

Illustration : Le Léman vu par Jacques Bogopolsky, années 1930 (© fonds Jacques Bolsey/Cinémathèque suisse).

Référence : Projet Interreg France-Suisse « EntreLACS. Lumières sur les archives du cinéma sensible », piloté par la Cinémathèque suisse et la Cinémathèque des Pays de Savoie et de l’Ain, en partenariat avec l’Université de Lausanne et la Cinémathèque des Monts Jura, 2016-2020.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Les commentaires sont fermés.