Soirée « Poésie et cinéma : autour de Terrence Malick », Festival Printemps de la poésie, 23 mars 2017

À l’occasion de la journée mondiale de la poésie proclamée par l’Unesco en 1999 et après le succès de la première édition en 2016, le festival Printemps de la poésie a lieu cette année du 13 au 25 mars. Dans ce cadre, la Cinémathèque suisse et l’Université de Lausanne consacrent une journée à la poésie au cinéma avec la projection de deux films de Terrence Malick : The New World, présenté par le prof. Alain Boillat, et The Tree of Life. Entre les deux séances, une table ronde aura lieu, suivie d’un apéritif.

À partir de The Thin Red Line (1998), le cinéaste américain donne une ampleur croissante à des séquences de célébration poétique du lien premier au monde, notamment dans The New World, où il place une saisissante prière de Pocahontas à la « Terre-Mère ». Ces productions hollywoodiennes recèlent-elles une dimension « expérimentale » ? La musique, le montage par association et les voix (souvent over) n’en font-ils pas des films lyriques ? Malick est-il le seul à les pratiquer ? Pourquoi la critique reste si partagée sur cette œuvre ?

Programme : Télécharger.

Référence : Soirée « Poésie et cinéma : autour de Terrence Malick », Festival Printemps de la poésie, UNIL, Cinémathèque suisse, Lausanne, 23 mars 2017.

Voir aussi la page de la Cinémathèque suisse et la page du festival Printemps de la Poésie.