Le néo-marxisme

Le néo-marxisme est un terme générique appliqué à beaucoup d’approches théoriques réutilisant des termes et des concepts du marxisme tout en y incorporant et en y rajoutant des éléments théoriques d’autres théories, telles que la psychanalyse par exemple. Lire la suite

Le marxisme

Le marxisme qui nous intéresse ici résulte de l’incorporation des thèses économiques et sociales de Karl Marx à une méthode d’analyse des sciences humaines, sociales et économiques. Cette méthode vise la description d’une société à travers des concepts de Marx tels que « mode de production », « lutte des classes », « capitalisme », « superstructure », etc. Lire la suite

Le réalisme critique

Le réalisme critique est un courant provenant de la philosophie des sciences, développé par Roy Bhaskar dans les années 1970. Il se positionne à la fois contre le positivisme et contre les approches postmodernes. Au cours des années 1980, cette approche est de plus en plus mobilisée dans les sciences sociales, notamment dans les sciences de l’organisation. Lire la suite

Le post-modernisme

Le postmodernisme est un mouvement qui apparaît dans les années ’70 dans les arts et s’étend à d’autres disciplines dont les sciences sociales. Il remet en cause le positivisme, la recherche de lois universelles et de « la » vérité, au profit d’une approche prennant en compte la diversité de points de vue, le fait qu’il n’y a pas qu’une vérité, et la prise en compte de la parole des minorités. Lire la suite

Le constructivisme

En sciences sociales, il est courant de trouver des travaux proposant d’étudier la construction sociale de tel ou tel phénomène. Le courant de recherche du constructivisme est né au 20e siècle des travaux de Berger et Luckmann. Il consiste en l’étude de phénomènes sociaux qui à-priori semblent naturels et allant de soi, et propose d’en faire la genèse, de montrer qu’ils sont construits, contingents, et historiquements situés. Ne niant pas que la réalité existe, cette posture se propose par exemple d’étudier la manière dont ont été formées des catégories sociales, plutôt que leurs caractéristiques intrinsèques. Lire la suite

L’Etat développementiste

Certains Etats sont dits développementistes. Dans ces pays, l’Etat est interventionniste et nationaliste: il mène des politiques de développement en incitant les entreprises à agir d’une certaine manière et dans un objectif de développement de la nation. Souvent, ces Etats se caractérisent par leur autoritarisme et par une élite bureaucratique proche du pouvoir et très influente. Il s’agit d’une forme d’Etat adoptée par plusieurs pays d’Asie depuis les années 1970. Lire la suite

Le relativisme

Le relativisme est un courant de pensée vieux comme le monde, mais qui s’est formalisé pendant le 20ème siècle. Ce courant, qu’on peut souvent qualifier de méthodologique, défend l’idée que les valeurs, les codes sociaux, les schémas cognitifs, et les autres postures d’un individu dépendent en grande partie du milieu social dans lequel il a évolué. Le but est donc de toujours garder à l’esprit, lorsqu’on fait de la sociologie, que nous analysons des événements géographiquement et socialement localisés, à l’aide de notre raison, elle aussi géographiquement et socialement située. Toute connaissance est donc à mettre en perspective avec le milieu dans lequel elle a été produite. L’objectivité étant inatteignable, il faut se contenter d’expliciter notre subjectivité. Lire la suite

La théorie des choix publics

La théorie des choix publics est une théorie développée dans les années 1960 aux USA. Elle analyse les phénomènes politiques à l’aide des méthodes économiques, l’objectif étant de comprendre comment sont prises les décisions politiques et d’expliquer les défaillances de l’Etat. Cette théorie étudie notamment le vote, le fonctionnement de l’Etat, la bureaucratie et les groupes de pressions. Lire la suite

Le fonctionnalisme

Au sens large, le terme « fonctionnalisme » désigne un modèle d’analyse dans lequel les faits sociaux sont appréhendés selon la fonction qu’ils remplissent dans un système plus global. Une comparaison avec la biologie est souvent employée pour illustrer ce courant: chaque institution sociale occupe une fonction dans la société, tout comme, par exemple, le coeur occupe une fonction de circulation dans le corps. Lire la suite

Amartya Sen et les capabilités

Amartya Kumar Sen, né en 1933 à Santiniketan, est un économiste et philosophe indien. Marqué par la famine qui touche le Bengale en 1943, il oriente ses recherches vers les questions des inégalités, de la misère et de l’éthique dans l’économie. En 1998, il reçoit le prix Nobel d’économie pour sa théorie du choix social. Lire la suite

Auguste Comte et le positivisme

Le positivisme est un courant de pensée né au XIXème siècle autour des théories d’Auguste Comte, qui ne donne de crédit qu’aux différents domaines qu’il nomme sciences. Les faits de la vie de tous les jours sont toujours explicables par la science sous forme d’expérience et d’observation. Le positivisme est un évolutionnisme par la science. Lire la suite

John Rawls

John Bordley Rawls (21 février 1921, Baltimore, Maryland – 24 novembre 2002, Lexington, Massachussetts) est un philosophe spécialiste de la philosophie morale et politique. Il s’inscrit, dans son approche philosophique, à la suite de Kant et, dans son approche socio-économique, contre l’utilitarisme. Toute son œuvre sera consacrée à tenter de trouver une alternative acceptable aux principes de ce dernier. Lire la suite