Sophie Badoux

 

Les critiques de Sophie Badoux:

  • Pas facile de jouer dans la cour des grands La metteure en scène marseillaise Danielle Bré a présenté sa RéCréation à la Grange de Dorigny. Un spectacle avec pour thématique l’adolescence qui se base sur l’œuvre de l’écrivain suisse Robert Walser. Si grand potentiel il y a, on s’ennuie vite et on attend avec impatience que sonne la cloche.
  • Des héros aux abois Après Des Femmes (Les Trachiniennes, Antigone, Electre) créé en 2011 à la Comédie, le célèbre metteur en scène franco-libanais Wajdi Mouawad revient avec la suite de son projet d’intégrale de Sophocle. Ajax mêle cabaret, histoire personnelle et héros tragiques dans une perspective inédite, tandis qu’Œdipe Roi reste dans une ligne plus classique. Un grand nom ...
  • Si jeunesse en délire s’exprimait, vieillesse rafraîchirait Dans Trop frais !, à voir au Théâtre St-Gervais jusqu’au 25 janvier, huit jeunes entre 17 et 25 ans psychanalysent leur identité, la société actuelle et leur place en son sein, esquissant ainsi leur vision de demain. Intelligent et rafraîchissant. Ambiance salon de grand-mère avec vieux tapis élimés, meubles en bois massif et piano recouvert ...
  • Saturday Night Theater Fragments de mémoires et enchevêtrement d’histoires familiales, Staying Alive, à voir au Théâtre du Loup jusqu’au 22 décembre, tisse avec légèreté et humour les fils de la vie des deux comédiens de la compagnie Teatro Due Punti. Qui n’a pas rêvé d’une mort dramatiquement réussie ? De quitter son monde à la manière d’une sortie de ...
  • Avancer masqué pour mieux se libérer Le révolté de la scène genevoise Oscar Gomez Mata met en scène pour sa dernière création La Maison d’Antan – une fable utopiste de Robert Louis Stevenson, dans laquelle liberté rime avec absurdité. Une quinzaine d’adolescents et trois comédiens professionnels incarnent avec brio l’histoire de Jack, un enfant qui tente de se délivrer de ses ...