Actualité

Prochains itinéraires

Itinéraire mardi 17 mars 2020, 17:45, Anthropos Café, (POL)
REPORTE POUR CAUSE DE CORONAVIRUS
 
La fabrique de l’ignorance comme terrain de jeu: entre cultures numériques et économie de l’attention
 
pour poursuivre les réflexions initiées dans le Cercle depuis 2018 sur la fabrique de l’ignorance et l’agnotologie
 
avec le Dr. Olivier Glassey
Maître d’enseignement et de recherches après de l’Institut de sciences sociales (STS-Lab) de l’UNIL
Pistes de lecture sur le thème ici: https://wp.unil.ch/serendip/actualite/
__________________________________________________________________________
 
Programme de la rencontre
  • Accueil/invitation au voyage (Francesco Panese, Alain Kaufmann, Rémy Freymond) 
  • Partage par Olivier Glassey de ses réflexions
  • Ouverture du carnet de route (Alain Kaufmann, Francesco Panese, Rémy Freymond) et tour de Cercle (une minute pour se présenter et réagir aux propos de l’intervenant, faire part d’une expérience, transposer l’expérience dans un autre domaine, etc.)
  • Déambulations, chemins de traverse (une heure environ) : mise en discussion ouverte du thème
  • Rêves de voyage, balisage des futurs itinéraires : tour de cercle de vos propositions
… en cheminant, pique-niques et bivouacs (apéritif dans la salle). serendip@unil.ch

 

________________________________

 

Nous avons des idées de thèmes en abondance… mais voulons privilégier vos propositions!

Si vous avez des propositions d’itinéraires ou d’interventions ultérieures, merci de nous les communiquer ici en principe sur la base de l’un des formats ci-dessous:

• Forums Itinérants de Recherche – chacun annonce à l’avance la présentation d’un ou plusieurs éléments de sa recherche (x présentations de 5’)
• Forums – Visites thématiques – exploration approfondie d’un thème
• CinéDialogues– Panoramas – discussion à partir d’une projection, d’un support choisi, d’une démonstration
• Rencontres opportunes – invitation(s)
• Voyages sur sites – rencontres dans un lieu choisi

 

N’hésitez pas à relire « Les aventures des trois Princes de Serendip », qui voyageaient si bien