Sur les planches

Cette activité a pour objet l’actualisation des thèmes comiques. Elle s’organise autour de la création d’un spectacle intitulé Vous toussez fort, Madame, préparé par un séminaire de Master à l’UNIL et documenté par un film – le tout à propos d’une seule scène du Tartuffe de Molière.

Le spectacle

Mis en scène par Matthias Urban au théâtre La Grange – UNIL du 20 au 29 janvier 2022, en collaboration avec Danielle Chaperon et Éric Eigenmann, professeur·e·s à l’UNIL et à l’UNIGE, Vous toussez fort, Madame se concentre sur la scène 5 de l’acte IV du Tartuffe. Cette scène d’agression sexuelle, en présence d’un mari caché sous une table, est de celles qui auraient pu faire croire au caractère universel du comique de Molière. Cependant, parce qu’elle met en jeu de puissants rapports de pouvoirs entre les sexes et dénonce l’imposture des figures d’autorité, la scène résonne à notre époque tout autrement qu’au XVIIe siècle.

On pourrait croire que les comédies de Molière fonctionnent toutes seules et qu’elles suscitent immanquablement le rire par la représentation de défauts universels et éternels. Ne faut-il pas admettre que ces belles machines furent aussi construites pour en faire usage ?

Image : © Z-LO Images – @zlo_images

Nos actualités

Le documentaire

Un film documente le processus de création impliquant des chercheur·se·s et des artistes. Sa réalisation est assurée par Daniel Wyss et Géraldine Rod (CLIMAGE).

Le projet est l’un des cinq lauréats de la troisième édition de « De la scène à l’écran », qui soutient la « recréation audiovisuelle » de spectacles de qualité. Le film sera diffusé par la RTS en 2022.

Le séminaire

Au semestre d’automne 2021, le séminaire d’Analyse de spectacles du programme de renforcement en Études théâtrales de l’UNIL, donné par Danielle Chaperon, a examiné plusieurs mises en scène du Tartuffe de Molière en compagnie d’Éric Eigenmann et de Matthias Urban. Il s’agissait en outre, lors de séances d’atelier, d’explorer des pistes dramaturgiques pouvant servir à Vous toussez fort, Madame. Les étudiant·e·s du séminaire ont été invité·e·s à certaines répétitions et à s’entretenir avec l’équipe de création.