Genre et numérique dans l’éducation (FR)

8 septembre 2022 | 11:30-12:30 puis 14:00-15:00 puis 15:45-16:45 | Bâtiment A, rez, salle A00.06

Coordination

Isabelle Collet

Isabelle Collet est professeure à la Section des Sciences de l’éducation de l’Université de Genève où elle dirige l’équipe G-RIRE: Genre – Rapports intersectionnels, Relation éducative. Elle est également associée de recherche à l’Institut des Études Genre de l’Université de Genève.

Informaticienne scientifique de formation, Isabelle Collet concentre ses recherches sur la réduction de l’écart entre les sexes dans les STEM (en particulier dans les technologies de l’information) et le développement de stratégies d’inclusion des femmes dans l’enseignement supérieur. En 2019, elle publie Les oubliées du numérique.

Intervenant·es

Chloé Hermary

Chloé Hermary fonde en 2019 Ada Tech School : un modèle d’école d’informatique alternative dont la mission est de favoriser plus de diversité et d’inclusion dans le secteur de la Tech. Diplômée d’HEC en 2018 et passionnée par les nouveaux modes d’apprentissage, elle développe une formation au développement logiciel en deux ans, inspirée des pédagogies alternatives. Ada Tech School compte 70% de femmes parmi ses élèves et lève en 2021 plus de 3 millions d’euros pour s’étendre dans toute la France afin de poursuivre sa mission : former une nouvelle génération de talents diversifiées et construire une société plus durable et inclusive grâce à la Tech. 


Laure Lemaire

Laure Lemaire, sociologue et économiste, ex-chercheuse spécialiste de l’étude de l’impact des TIC sur les transformations du travail et des métiers (FTU Namur et Université de Liège – Lentic), est directrice d’Interface3 depuis 2007. Elle y est responsable de la coordination générale de l’ASBL, ainsi que de la recherche de fonds et de la conception des projets et programmes de formation, en étroite collaboration avec l’équipe pédagogique.


Audrey Parrone

Audrey Parrone est sociologue, spécialisée dans la diversité au sein de l’intelligence artificielle. Elle est coordinatrice de l’idAIo – « International Diversity Artificial Intelligence Observatory » au sein de la Fondation impactIA dont la mission est de favoriser l’adoption d’intelligences artificielles éthiques, robustes et légales dans le monde du travail. Audrey collabore au développement du programme « My Mentor is a Woman » tout en menant de front un doctorat avec la professeure Isabelle Collet. Sa perspective originale est de mobiliser les hommes pour établir la diversité.


Frédérique Chessel-Lazzarotto

Enseignante durant 16 ans, puis directrice en classes maternelles et élémentaires, Frédérique Chessel Lazzarotto a rejoint en 2015 l’équipe de circonscription d’Evian (74) pour assurer la formation continue des enseignants. Durant ces années, elle a participé notamment à l’introduction de la science informatique et de la robotique dans les classes primaires avec le projet Robot d’Evian. EN 2018, elle a rejoint le Centre LEARN de l’EPFL comme cheffe de projet pour l’introduction du numérique dans les écoles primaires vaudoises (EduNum).

Gregory Liegeois

Gregory Liegeois est chef de projet au Centre LEARN – EPFL. Instituteur primaire, il a dès le début de sa carrière intégré les nouvelles technologies à son enseignement. Cette passion a pris de plus en plus de place dans sa carrière et l’a amené à gérer ce domaine dans une école internationale primaire et secondaire. Cela lui a permis d’y intégrer un programme de science informatique, et de développer les usages et la citoyenneté numérique. Depuis trois ans, il a intégré le Centre LEARN de l’EPFL afin de coordonner le projet d’Education Numérique du canton de Vaud (EduNum).


Women in IA

8 septembre 2022 | 11:30-12:30 puis 14:00-15:00 puis 15:45-16:45 | Bâtiment A, 1er, salle A10.06

Coordination

Audrey Parrone – My Mentor is a Woman

Audrey Parrone est sociologue, spécialisée dans la diversité au sein de l’intelligence artificielle. Elle est coordinatrice de l’idAIo – « International Diversity Artificial Intelligence Observatory » au sein de la Fondation impactIA dont la mission est de favoriser l’adoption d’intelligences artificielles éthiques, robustes et légales dans le monde du travail. Audrey collabore au développement du programme « My Mentor is a Woman » tout en menant de front un doctorat avec la professeure Isabelle Collet. Sa perspective originale est de mobiliser les hommes pour établir la diversité.

Intervenant·es

Laura Tocmacov Venchiarutti – The four barriers to transition / My Mentor is a Woman

Laura Tocmacov a co-fondé et dirige la Fondation impactIA. Spécialisée dans les transitions professionnelles, elle intervient sur les défis et les enjeux éthiques de l’IA dans le monde profesionnel. Elle est convaincue qu’en rendant le monde du travail plus durable, c’est la société dans son ensemble qui évolue vers plus d’équité. En parallèle à son travail, elle mène un EDBA (Executive Doctorat in Business Administration) sur « L’obsolescence programmée du contrat social à l’ère de l’intelligence artificielle », axé sur les nouvelles formes de travail, au sein de l’IMSG.

Claude A. Garcia – The four barriers to transition

Claude A. Garcia is Professor at the University of Applied Sciences, Bern and leads a research team at ETH Zurich. Trained in tropical ecology, Claude builds strategy games to help people manage landscapes and resources. He has experience working all over the tropics. With his partners, he founded LEAF Inspiring Change, an ETH spinoff to help decision makers cope with uncertainty. He is the president of the Lobby des Consciences, an NGO aiming at catalyzing social change. Claude is fluent in French, Spanish and English. He likes to sing “Despacito” and dance in the street, much to his kids embarrassment.

Lynn Bertholet – My Mentor is a Woman

Lynn Bertholet holds a Master’s degree in Economics from HEC Lausanne, is a graduate of IMD’s Program for Executive and holds a certificate in « Leadership for LGBT executives » from the Graduate School of Business at Stanford University in California.

Lynn Bertholet was a senior executive for 30 years in the finance sector, and taught at the University of Geneva from 2003 to 2019. Founder in 2018 of the association ÉPICÈNE, which she has chaired ever since, Lynn is passionate about diversity, equity and inclusion issues in the corporate world, where she frequently intervenes as a consultant or trainer.

Human rights AI

8 septembre 2022 | 11:30-12:30 puis 14:00-15:00 puis 15:45-16:45 | Bâtiment C, rez, salle C00.11/15

A holistic approach to human rights in the context of new technologies requires translating human rights norms into practical standards that are understandable to businesses and engineers. Many critical decisions that affect users’ human rights are made on the drawing boards of technical experts at the early stages of a technology.

The <AI & Equality> A Human Rights Toolbox introduces a human Rights based approach on AI, using a Jupyter notebook field with code that connects how human rights interplay with decisions made at various points of the data and model lifecycle. Participants will see how different fairness metrics can be applied on the same problem and explore different sources of bias in the machine learning pipeline, using a critical approach by questioning the data and the model.

Coordination

Sofia Kypraiou

Sofia Kypraiou is a data scientist and the Programme Associate and  developer of the <AI & Equality Toolbox>, an initiative of the Swiss NGO Women at the Table, developed in collaboration with EPFL and the Office of the High Commissioner for Human Rights (OHCHR) in Geneva.

She holds a Master’s degree in Data Science from EPFL, having done her thesis on this very topic. Her research interests focus on fairness, human rights and their applications.