Responsables du projet

Marc Dupuis

Docteur en psychologie de l’Université de Lausanne et anciennement maître assistant en santé publique à l’Université de Genève, Marc Dupuis a pris part depuis une dizaine d’années à plusieurs projets majeurs en épidémiologie psychiatrique impliquant aussi bien les troubles affectifs que la consommation d’alcool et de substances au sein de la population générale, avant de rejoindre le Lausanne Perinatal Research Group en septembre 2021. Dans ce cadre, il est responsable de la conduite de l’étude SwiTCH, qui représente la partie suisse de la collaboration internationale sur les traumatismes liés à l’accouchement (projet INTERSECT), sur leur impact sur la santé de la mère et du co-parent et sur les comportements de santé. 

Antje Horsch

Antje Horsch est professeure associée à l’Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) à la faculté de biologie et de médecine à l’Université de Lausanne. Elle est aussi affiliée au Département Femme-Mère-Enfant (DFME) du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) en tant que collaboratrice scientifique.

Psychologue clinicienne de formation, Antje Horsch a réalisé son doctorat à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni) en 2004. Ses expériences en tant que psychothérapeute d’enfants et d’adultes lui ont servi également à inspirer et motiver ses axes de recherche. A Oxford, elle dirigeait des études identifiant les facteurs de risque psychologiques liés au développement des problèmes de santé mentale chez des parents suite aux évènements stressants ou traumatiques en lien avec leur enfant, la grossesse ou l’accouchement.

Au cœur du Service de néonatologie, elle y a développé le Lausanne Perinatal Research Group avec un focus sur l’impact du stress et du traumatisme sur la santé mentale des parents et de leurs enfants durant la période périnatale.

Valentin Offredi

Valentin Offredi travaille comme psychologue psychothérapeute au sein du Service Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (SUPEA) du CHUV à la consultation de Nyon. Formé en thérapie systémique, il développe un intérêt particulier dans l’accompagnement des familles durant la phase de transition à la parentalité. En parallèle de son activité clinique, il collabore avec l’équipe de recherche de la professeure Antje Horsch dans le cadre de l’étude SwiTCH.


Membres de l’équipe

Giuseppina Tenore

Après différentes expériences dans le domaine de la communication et une collaboration au sein de la recherche sur la prise en charge de la travailleuse enceinte (OProMa) à Unisanté, Giuseppina Tenore a rejoint le Lausanne Perinatal Research Group de l’IUFRS en tant que chargée de projet en septembre 2021. Elle participe à la mise en place du projet SwiTCH, tout particulièrement des questions de communication liées à l’étude.

Mélanie Vanetti

Après des études en anthropologie et un CAS en recueil d’histoires de vie, Mélanie Vanetti a rejoint le Lausanne Perinatal Research Group de l’IUFRS en septembre 2021 en tant que chargée de recherche. Dans ce cadre, elle prend part à trois différents projets: tout d’abord l’étude SwiTCH. Elle prend également part à deux autres projets de recherche, l’un visant à mieux comprendre les besoins des parents lors de leur séjour en postpartum et l’autre visant à questionner la « bonne ou mauvaise » communication autour de l’accouchement et ses effets sur les parturientes et leurs proches.