Arborescence Lieux, acteurs et actrices de la sensibilité écologique en Suisse

Arborescence

Lieux, acteurs et actrices de la sensibilité écologique en Suisse

Un projet de vulgarisation scientifique


Dans le contexte actuel de croissantes sensibilité et mobilisation envers les enjeux environnementaux, ce projet « Arborescence », financé par l’instrument Agora du FNS, vise à rendre accessibles à un public large les résultats de la recherche « Vers une spiritualisation de l’écologie ? Analyse sociologique des nouvelles médiations des enjeux écologiques en Suisse » (2017-2021). Des rencontres sont organisées au sein de six univers sociaux, principalement en Suisse romande : l’agriculture, la nature urbaine, la science, l’art et la culture, la politique et le religieux, afin de faire dialoguer différents types d’engagements environnementalistes notamment autour des valeurs, visions, représentations et ambitions cosmologiques qui les habitent. Ce projet de médiation vise à rendre compréhensible ce que des figures clés de l’écologie en Suisse communiquent autour des enjeux de préservation des biotopes, de changements de comportement et de valeurs, ou de « sacralisation » de la Nature. Il apporte de la nuance, de la précision et un contexte à des discours et des pratiques souvent méconnus et insoupçonnés du grand public à travers un ouvrage de vulgarisation, des podcasts ainsi qu’un programme d’activités prenant place entre avril et décembre 2022.

Le projet est porté par la professeure Irene Becci et Alexandre Grandjean (Institut de sciences sociales des religions – FTSR) qui collaborent avec deux médiateur·trice·s scientifiques. Matthieu Jaccard organise le programme d’activités, et Julie Henoch réalise les podcasts.