Appel à communication Transfopress | “La presse de langue arménienne en France et la création d’un espace transnational”

Institutions partenaires : la Bibliothèque Nubar de l’UGAB et l’Université Paris Diderot (UMR LARCA) Avec le soutien du réseau Transfopress et de la BULAC

Les participants potentiels sont invités à envoyer un résumé d’au moins 500 mots avec un court CV aux organisateurs avant le 31 janvier 2019.

La Bibliothèque Nubar de l’UGAB (Paris) et l’université Paris-Diderot, avec le soutien du réseau Transfopress, réseau international prenant pour objet la presse allophone (http://transfopresschcsc.wixsite.com/transfopress), et de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), s’associent pour organiser une journée d’étude sur le phénomène de la presse en langue arménienne comme presse allophone, en prenant pour terrain d’études la France. La presse allophone, entendue comme la presse écrite en langues autres que le(s) langue(s) officielles du pays où elle paraît, est un important phénomène transnational, tant dans sa dimension historique que contemporaine. Si la presse arménophone en diaspora a fait l’objet d’études disjointes, sur certaines périodes, ou dans certains pays (notamment la France), ce phénomène n’a pas véritablement fait l’objet d’une étude plus globale. Cette journée d’études se propose de resituer la presse arménophone publiée en France dans un cadre plus large, en s’interrogeant sur le rôle de cette presse dans la création d’un espace transnational ou d’espaces transnationaux. Continue reading

Offenbach dans le texte : enjeux littéraires et dramatiques du répertoire offenbachien

Colloque international organisé par le CRLC (Sorbonne Universités), le CHCSC (UVSQ) et SAPRAT (EPHE)

Les hommes de lettres (romanciers, dramaturges, philosophes, poètes) ont plus d’une fois exprimé leur admiration pour l’art d’Offenbach : de Karl Kraus qui le considérait comme « l’un des plus grands créateurs satiriques de tous les temps et de toutes les cultures(1) » à Jules Vallès, déplorant, à la mort du musicien, que « personne […] n’a[it] jeté sur [sa] tombe la couronne qu’il méritait(2) », Jean Richepin qui souligne la force quasi révolutionnaire de ses œuvres(3) , Jean Cocteau selon qui, dans les opéras-bouffes du musicien « tout est inventé, neuf, aérien, inimitable(4) », Nietzsche qui estime qu’Offenbach « a plus de droit que Wagner au titre de génie(5) » et qui considère les livrets de ses œuvres comme « la seule contribution de l’opéra à la poésie(6) » ou encore les surréalistes Paul Éluard ou André Breton(7) , fervents adeptes de son art – les éloges émanant d’écrivains ne manquent pas. Est-ce parce que le génie d’Offenbach, au-delà d’une dimension purement musicale, trouve également à s’exprimer dans des ramifications poétiques et dramatiques? Continue reading

Appel à communications | Le capitalisme, la personnalité et la culture

Comité scientifique : Alan S. Kahan (PR UVSQ-membre sénior IUF) ; Fréderic Lebaron (PR ENS-Saclay) ; Catherine Marshall (PR UCP), Joanna Nowicki (PR UCP).

Les effets du commerce et de l’industrie sur la personnalité et la culture ont été un sujet de réflexion pour les philosophes, les dramatistes, et les commentateurs de la vie en société depuis l’Antiquité. Cette réflexion s’est accrue avec le développement des sociétés commerciales et capitalistes en Europe dès le 18eme siècle. Le théâtre, les œuvres romanesques, le développement de nouvelles théories politiques et sociales ont été la source des lumières au même titre que la philosophie. La révolution industrielle et l’émergence d’une société de consommation n’a diminué en rien l’intérêt et la passion de ce débat primordial sur les effets du capitalisme sur la personnalité et la culture dans les sociétés modernes et contemporaines. Au cours du 20e siècle, le cinéma et la télévision ont souvent débattu ces questions, qui continuent à susciter l’intérêt du grand public tout autant que celui du monde universitaire.

Continue reading

Sixth international meeting of the Transfopress network (Transnational network for the study of foreign language press) | Rome, May 15-17, 2019

Protesting in a Foreign Language: The foreign-language press and dissent

In collaboration with Istituto Centrale per la Catalogazione Unica (ICCU),Rome Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines(CHCSC)

Call for papers

The foreign-language press is an extremely varied, complex phenomenon, specifically defined as the press printed in languages that are different from the official language(s) of the country where it is published. While often underestimated because they are perceived as marginal or even “foreign”, foreign-language periodicals account for a substantial portion of the national presses of most countries and contribute to the development of very important historicaland contemporary phenomena. Specifically, they can be used as an alternative way to spread ideas and practices both in the country where they are printed and transnationally. Continue reading