Neoliberal Gothic. International Gothic in the neoliberal age

Pourquoi la culture gothique connaît-elle un tel regain d’intérêt depuis une trentaine d’années ? En quoi les vampires, zombies, revenants, incarnent-ils notre époque néolibérale ?

L’engouement que connaît la culture gothique depuis les années 1980 coïncide avec de nombreuses mutations politiques et économiques (triomphe de l’économie de marché, évolution des technologies de l’information et de la communication, émergence des biotechnologies mondiales, pouvoir croissant des sociétés transnationales, guerre contre le terrorisme, crise financière mondiale, etc.).

Des séries The Walking Dead, Les Revenants et American Horror Story aux films Bordertown et World War Z, en passant par le théâtre expérimental allemand et l’art contemporain, les contributions internationales de ce volume, édité par Agnieszka Soltysik Monnet (Section d’anglais, membre de l’International Gothic Association) et Linnie Blake (Manchester Metropolitan University), analysent la manière dont la culture gothique révèle le côté obscur du néolibéralisme.

Agnieszka Soltysik Monnet, Linnie Blake (éds), Neoliberal gothic. International gothic in the neoliberal age, Manchester, Manchester University Press, 2017.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin