Enrico Filippini editore e scrittore. La letteratura sperimentale tra Feltrinelli e il Gruppo 63

L’écrivain tessinois Enrico Filippini, médiateur culturel.

Enrico Filippini (Cevio, 1932 – Rome, 1988) est l’intellectuel tessinois qui a le plus contribué à promouvoir la culture à travers les frontières dans les années 1958-1988.

L’ouvrage de Marino Fuchs (Section d’italien), au travers de l’étude des archives Filippini conservées à la Bibliothèque cantonale de Locarno, met en évidence les dynamiques qui caractérisent l’activité éclectique de Filippini, à la fois écrivain, éditeur, germaniste, critique et médiateur culturel.

L’analyse de son atelier créatif, de sa correspondance, des documents relatifs à son travail d’éditeur chez Feltrinelli, de traducteur et de journaliste, permet de démontrer l’engagement de Filippini pour l’ouverture de la culture italienne vers un horizon international. L’ouvrage renouvelle notre connaissance sur les rapports entre l’industrie du livre et la formation du Gruppo 63, le mouvement littéraire d’avant-garde des années 1960, né grâce aux contacts entre Filippini et les expériences du nouveau roman français et du Groupe 47 allemand.

Marino Fuchs, Enrico Filippini editore et scrittore. La letteratura sperimentale tra Feltrinelli e il Gruppo 63, Roma, Carocci, 2018.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Marino Fuchs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin