Conférences 2014

Conferences_dispositif_flyer

The Instant of Movement, Paradoxes of Representation

Prof. Tom Gunning, University of Chicago

In science, philosophy and technology– as well as the arts– the instant took on a radical new importance at the turn of the nineteenth to twentieth century, focused on the issues of measuring and representing the instant and theorizing its relation to movement. Is the instant fixity, or can it be incorporated into an image of motion? Chronophotography and cinema responded to this paradox, but may have raised even more questions about the nature of time and representation in their wake.

Audio_Icon copie

 

 


Psychographie. Radiographie mentale et visualisation directe de la pensée dans les débuts du cinéma

Prof. Pascal Rousseau, Université Paris 1

On connaît la coïncidence historique entre la découverte des rayons X et l’invention du cinématographe en 1895. Nous reviendrons sur ce dialogue autour des imaginaires de la vision directe de la pensée dans les débuts du cinéma.

Audio_Icon copie

 

 


Pour une approche de pragmatique historique des dispositifs

Prof. Frank Kessler, Université Utrecht

La notion de dispositif est souvent prise entre deux feux : d’une part le concept proposé par Michel Foucault, qui cependant ne se réfère pas spécifiquement aux médias et nécessite alors un « travail de traduction » considérable pour devenir opérationnel dans ce domaine, et d’autre part le concept de dispositif élaboré par Jean-Louis Baudry, qui souvent a été critiqué pour son côté monolithique et anhistorique. On essayera alors de voir dans quelle mesure il est possible de reformuler ou de recadrer la notion de dispositif dans la perspective d’une pragmatique historique et d’en faire un outil utile pour écrire l’histoire des médias

Audio_Icon copie