Soirée de vernissage de l’ouvrage collectif Loin des yeux… le cinéma

Soirée de vernissage
Loin des yeux… le cinéma
De la téléphonie à Internet : imaginaires médiatiques des télécommunications et de la surveillance
sous la direction d’Alain Boillat et Laurent Guido

20 mai 2019


A l’occasion de la parution à l’Age d’Homme du livre Loin des yeux… le cinéma. De la téléphonie à Internet : imaginaires médiatiques des télécommunications et de la surveillance, la Cinémathèque suisse accueille les deux directeurs de ce volume collectif, les professeurs Alain Boillat (Université de Lausanne) et Laurent Guido (Université de Lille), pour une présentation de l’ouvrage et un apéritif.

Ce moment convivial se tiendra au Salon Bleu au Casino de Montbenon dès 17h30 (entrée libre) et sera suivi à 18h30 de la projection au Cinématographe du film When a Stranger Calls de Fred Walton (1979), emblématique d’un type de thriller horrifique qui exploite habilement les deux facettes de la téléphonie (appel au secours ou agression) et se verra popularisé deux décennies plus tard grâce à la série des Scream de Wes Craven. Au cinéma, on le sait, il est plus facile de fermer les yeux que de se boucher les oreilles…

Le contenu du livre

L’ouvrage propose une somme d’articles consacrés à l’étude des modalités de présence sur les écrans de la communication et de la surveillance à distance. Ils interrogent, à différentes périodes de l’histoire des médias de masse et dans des contextes culturels variés, la manière dont de telles représentations façonnent les imaginaires tout en s’en faisant le témoin. Au croisement entre technologies, représentations et sociétés, le volume discute les enjeux sociétaux, culturels et politiques des discours élaborés au travers de fictions dont la téléphonie, la radio, Internet, la télévision ou les systèmes de télésurveillance alimentent les récits, occasionnant parfois des formes esthétiques et narratives nouvelles. Une attention toute particulière est portée aux technologies numériques et à leurs généalogies. En seize chapitres, une grande diversité de problématiques et de genres filmiques sont abordés, de la science-fiction (américaine et japonaise) à la comédie, en passant par le thriller d’espionnage, la romance ou l’horreur.

Alain Boillat et Laurent Guido (dir.), Loin des yeux… le cinéma. De la téléphonie à Internet : imaginaires médiatiques des télécommunications et de la surveillance, Lausanne, L’Age d’Homme, 2019, 570p.

La projection

When a Stranger Calls
USA – 1979 – 96’
De Fred Walton
Avec Charles Durning, Carol Kane, Colleen Dewhurst
Une jeune femme qui surveille des enfants dont les parents se sont absentés durant la nuit reçoit les appels répétés
d’un individu qui se fait de plus en plus menaçant, tandis qu’elle en informe par téléphone la police qui tente de localiser l’inconnu. A une époque où Halloween (1978) de John Carpenter met à la mode la figure du tueur en série, le film de Fred Walton, qui connaîtra un remake homonyme par Simon West à l’ère de la téléphonie mobile (en 2006), reconduit la formule de Black Christmas (1974) en nous faisant partager le point de vue (et d’écoute) d’une baby-sitter victime d’un psychopathe. When A Stranger Calls met en scène avec une efficacité certaine l’effroi provoqué par le surgissement de sonneries funestes et l’intrusion dans l’espace domestique de la voix de l’Autre.

Extrait du Bulletin de la Cinémathèque suisse

Télécharger.