Océane Forster

J’ai découvert le théâtre sur le tard.
On ne m’emmenait pas voir de velours rouges, ni de tragédies masquées.
J’ai appris à aimer la scène en la foulant, et en aimant toujours plus ceux qui la foulaient de leurs corps, voire leurs mots.
Plus tard, étudiante en Français Moderne et Histoire de l’art, si la culture fait partie intégrante de mes études ce n’est pas un hasard.
Des bibliothèques aux musées en passant par les scènes alternatives, les galeries, contemporaines, ou non, les festivals en tous genres, les salles de danse et les théâtres sous fumigènes : tous les domaines de la vie artistique passent dans mon assiette. Et tout cela frôle presque la dévotion.
Mais toujours le théâtre est irréductible, il colle à la peau, il s’immisce partout, et sans demander l’avis de personne, il s’ancre à l’avant-scène.
Alors je m’y mets sérieusement, et de tous les côtés. Le théâtre, l’écrire, en faire, en voir, en manger, et surtout, à tout prix en parler. Quand c’est bien, ou quand ça l’est moins…. Trouver le moyen de dire ces choses vues sur les théâtres, mais aussi de réfléchir à l’évolution et aux enjeux du théâtre contemporain.
L’Atelier Critique m’a semblé être le lieu idéal pour expérimenter la rédaction de critiques et apprendre à rendre compte avec toujours plus de pertinence de l’actualité scénique romande.

Les critiques d’Océane Forster :

  • Anti-charisme opérant et autres tribulations au travers d’une représentation Par Océane Forster Proposition de critique créative sur le spectacle : Imposture posthume / Texte, mise en scène et jeu de Joël Maillard / Arsenic – Centre d’art scénique contemporain / du 26 au 31 mars 2019 / Plus d’infos Tu es déjà en scène quand le public fait son entrée. Tu verras tu vas être surpris parce que ce ...
  • Un duo qui décartonne Par Océane Forster Une critique sur le spectacle : Poscriptum / Création et mise en scène de la Cie Les Diptik et Sky de Sela / CPO d’Ouchy / du 6 au 7 avril 2019 / Plus d’infos Dans leur nouvelle création, Les Diptik proposent un dispositif axé sur le binôme, dans un cadre diégétique à la fois particulièrement concret ...
  • Étrangeté et transmédialité Par Océane Forster Une critique sur le spectacle : All can be softer / Texte et mise en scène de Renée Van Trier / Théâtre Saint-Gervais / du 06 au 07 octobre 2018 / Plus d’infos Son parcours est impressionnant. L’artiste polymédiale Renée Van Trier s’est produite partout, a exposé, joué chanté à Amsterdam, Rotterdam, Paris, Los Angeles, ...
  • A quitté le groupe… Par Océane Forster Une critique sur le spectacle : Mais qui sont ces gens ? / De Marion Pulver / Mise en scène de Julien George / Théâtre du Loup / du 5 au 21 octobre 2018 / Plus d’infos Dans l’esprit du vaudeville, Mais qui sont ces gens ? est une pièce commandée à Manon Pulver par le metteur ...