Lucas Lauth

Le théâtre est d’une richesse esthétique et émotionnelle infinie. Architecture, jeux des corps, musique, projections, arts plastiques, lumières, technologies. Tout s’y mêle chaque soir de représentation harmonieusement, ou non. J’ai été, dès un jeune âge, fasciné par ce monde des possibles et de l’exhibition directe, là où la vivacité et la curiosité de l’oeil du spectateur y sont constamment sollicitées. Sinon, je consomme et fait beaucoup de musique en dehors de ma formation en Français moderne et Anglais.

Les critiques de Lucas Lauth :

  • Donner forme à la douleur Par Lucas Lauth Une critique sur le spectacle : Una Costilla Sobre la Mesa : Madre / Création et mise en scène d’Angélica Liddell / Théâtre de Vidy / du 27 mars au 6 avril 2019 / Plus d’infos Comment faire face à la mort ? Celle de sa mère ? Que faire de toute cette insupportable douleur, celle qui ...
  • Resonger la féérie Par Lucas Lauth Une critique sur le spectacle : Je suis invisible ! / D’après Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare / Mise en scène de Dan Jemmett / Théâtre de Carouge / du 26 mars au 14 avril 2019 / Plus d’infos Le metteur en scène britannique Dan Jemmett, avec l’aide précieuse de la traductrice ...