Au-delà du Rideau de Bambou: relations culturelles et amitiés politiques sino-suisses (1949-1989)

Soft power et propagande chinoise en Suisse durant la Guerre froide.

Cette histoire des relations sino-suisses durant la Guerre froide analyse comment la République populaire de Chine a tenté de développer son influence et son prestige à l’étranger à l’aide d’organisations qui agissaient en marge des circuits officiels : les associations d’amitié. Ces groupes prochinois ont en effet joué un rôle de premier plan dans toutes les rencontres culturelles entre les deux pays (matchs de ping-pong, tournées de l’opéra de Pékin, jumelages de villes, diffusion du Petit Livre rouge…).

Qui étaient ces amis de la Chine et quel a été leur rôle politique ? Quelle était exactement la nature de leurs relations avec les autorités chinoises ? Et quelle était la position de la Confédération face à ces organisations sur lesquelles elle n’avait aucun contrôle, et qui ont longtemps été des interlocutrices privilégiées de la RPC ? Telles sont les interrogations – toujours d’actualité – qui forment le coeur de cette étude.

Grâce à des recherches menées dans cinq pays (Chine, Suisse, Belgique, États-Unis, France), Cyril Cordoba (Centre des sciences historiques de la culture) propose ici un regard inédit sur les stratégies du soft power chinois, tout en contribuant à l’écriture d’une histoire transnationale de la Suisse.

Cyril Cordoba, Au-delà du Rideau de Bambou: relations culturelles et amitiés politiques sino-suisses (1949-1989), Neuchâtel, Alphil, 2020.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Cyril Cordoba

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin