LIVIA : Un soutien en ligne pour les personnes ayant vécu une perte interpersonnelle douloureuse

Anik Debrot et Prof. Valentino Pomini ont reçu le soutien du FNS pour une évaluation comparative des effets de LIVIA et de LIVIA 2 auprès de personnes endeuillées ou séparées. Ce projet contribuera à l’avancée des connaissances sur les interventions en ligne non-guidées et à promouvoir des méthodes aujourd’hui encore rares en francophonie.

Chacun vivra au cours de sa vie des deuils et des séparations. Bien que la perte soit inhérente à la condition humaine, elle constitue l’un des évènements les plus stressants et douloureux que l’on puisse vivre, et il est démontré qu’une part importante de personnes peinent à s’en remettre. Cependant, il n’existe que peu de thérapies ciblant spécifiquement le deuil difficile, et peu de thérapeutes sont formés pour aider à faire face à cette situation.

Pour pallier à ce manque, des moyens de prise en charge novateurs ont été développés tels que les interventions par internet. Par ailleurs, l’efficacité de ces dernières, avec un accompagnement minimal par e-mail, est maintenant largement démontrée. Les interventions par internet ouvrent donc de formidables perspectives en termes d’accès à une large population qui n’entreprendrait pas autrement de thérapie ou qui se retrouverait empêchée ou retardée en raison d’insuffisance de ressources. Inscrite dans ce mouvement, « LIVIA » est une intervention psychologique par internet pour des personnes présentant des difficultés psychologiques importantes suite à un deuil ou un/e divorce/séparation. Elle a été développée à l’Université de Berne dans le cadre du NCCR LIVES et a démontré son efficacité à diminuer les symptômes et augmenter le bien-être des participants.

Ce programme a été traduit en français et mis en ligne par l’équipe de V. Pomini et A. Debrot. Il est maintenant en cours d’évaluation mais dans une forme non-guidée, c’est-à-dire n’offrant pas de contact ponctuel avec un thérapeute. En effet, bien que certaines études montrent que l’absence de guidance diminue l’efficacité, d’autres indiquent qu’elle pourrait avoir des effets équivalents sous certaines conditions.

Le projet FNS « LIVIA 2 » a les ambitions suivantes : 1) être un auto-traitement en ligne non guidé ; 2) offrir des possibilités d’exercices plus personnalisées en fonction des besoins des participants ; 3) évaluer et encourager l’utilisation des ressources ; 4) offrir des feedbacks automatisés ; 5) offrir un forum d’échange entre participants et 6) offrir un contenu actualisé et interactif. A. Debrot et V. Pomini ont reçu le soutien du FNS pour une évaluation comparative des effets de LIVIA et de LIVIA 2 auprès de personnes endeuillées ou séparées. Ce projet contribuera à l’avancée des connaissances sur les interventions en ligne non-guidées et à promouvoir des méthodes aujourd’hui encore rares en francophonie.

Vous trouverez plus d’information ici : http://unil.ch/carla/fr/home/menuinst/recherche/intervention-et-formation-clinique.html

Pour les inscriptions au programme : https://psyconsultonline.ch/

Anik Debrot, Maître assistante à l’Institut de Psychologie, membre du Laboratoire d’étude des processus de régulation cognitive et affective (CARLA)