Dave LUTHI, « La Maternité de Lausanne. Un palais pour les femmes et les enfants »

La maternité inaugurée en 1916 à Lausanne est due à Georges Epitaux, un des architectes les plus en vue alors dans le chef-lieu vaudois. C’est aussi l’œuvre d’un spécialiste de l’architecture hospitalière, dont la carrière le mènera au Portugal et en Grèce. Mal conservé, l’édifice n’en est pas moins un témoin important de la prise en charge de deux catégories de patients alors laissés pour compte : la femme et l’enfant. L’architecture et le décor de la Maternité obtiennent alors une double fonction : accompagner la mission médicale des soignants, et adoucir le séjour des patients.

Silvana de GREGORIO & Aurélie IMPERIALE, « Aux sources du monument funéraire d’Othon Ier de Grandson à la cathédrale de Lausanne »

La cathédrale de Lausanne conserve le tombeau de l’un des personnages les plus illustres de l’histoire vaudoise au Moyen Age, celui du chevalier Othon Ier de Grandson. Les dimensions et la typologie de ce monument en font un exemple exceptionnel dans la région. En effet, il constitue le premier témoignage de tombeau composé d’un gisant et d’un dais, précédant ainsi presque d’un demi siècle les monuments funéraires de La Sarraz et de la Collégiale de Neuchâtel.