« Cultures médiatiques et régimes informationnels » | Compte-rendu du cours-bloc de Marie-Eve Thérenty (Centre SHC, UNIL, automne 2018)

Par Emmanuelle Paccaud , Université de Lausanne (emmanuelle.paccaud@unil.ch)

Comment le support de la presse a-t-il évolué vers un métissage entre actualités et fictions, du 19ème siècle à nos jours ? L’histoire de cette hybridation était au cœur de l’enseignement passionnant de Marie-Eve Thérenty, Professeure de littérature française à l’Université de Montpellier III, invitée par le centre SHC à l’automne 2018. Spécialiste des relations entre presse et littérature, de poétique des supports et d’imaginaire des sociétés médiatiques, Marie-Eve Thérenty a proposé d’observer les formes hybrides de l’écriture journalistique, expérimentées sur des supports variés allant de la chronique journalistique aux plateformes numériques. Alternant histoire littéraire et histoire « transmédiatique », les trois cours-blocs se sont déployés autour de plusieurs études de cas : l’introduction de la « case-feuilleton » et le succès phénoménal du roman populaire Les Mystères de Paris par le canal de la presse à l’aube des années 1840 ; la surmédiatisation de « l’affaire du bébé Lindbergh » aux Etats-Unis et l’émergence d’une presse française consacrée aux faits divers dans les années 1930 ; enfin l’évolution du « brouillage » entre réalité et fiction autour de « l’affaire Grégory » en France à partir des années 1980. Continue reading

Sound History & Tondokumente. Histoire du son & socuments sonores, Berne, Zentrum für Kulturproduktion, 24 novembre 2017

Compte-rendu par Raphaëlle Ruppen Coutaz, Université de Lausanne (raphaelle.ruppencoutaz@unil.ch)

Poursuivant sur la lancée de son dernier colloque annuel, le portail professionnel des sciences historiques en Suisse, infoclio.ch, continue à offrir un élargissement thématique bienvenu. En s’intéressant aux sources sonores et à la façon de faire l’histoire du son, le 9e colloque infoclio.ch a réuni plus d’une centaine de participants. Fidèle à sa tradition, il a essentiellement rassemblé des orateurs provenant du monde de la recherche comme du monde des archives. Continue reading

Usages de la collection éditoriale : circulation, matérialité et formes de réception (Europe-Amériques, XIXe – XXIe siècles)

Compte rendu du colloque organisé par Miriam Nicoli, François Vallotton, Christine Rivalan Guégo et Patricia Sorel

Par Selina Follonier

L’histoire du livre et de l’édition a vu s’affirmer, depuis le tournant du XXIe siècle, un nouvel objet d’étude : la collection éditoriale. Cette évolution a été jalonnée par des publications comme celle de la thèse d’Isabelle Olivero sur L’Invention de la collection (1999) ou, plus récemment, par la mise sur pied du projet de recherche La collection éditoriale Europe-Amériques (XVIIIe – XIXe siècles) par Christine Rivalan Guégo, qui a donné lieu à la parution d’un ouvrage collectif[1] issu d’un colloque tenu en 2012 à Rennes. C’est dans le prolongement de ce dernier que s’est inscrite la rencontre internationale consacrée aux « Usages de la collection éditoriale », organisée à l’Université de Lausanne les 17 et 18 novembre 2017. Continue reading

Compte-rendu du colloque « Photographie et technologies de l’information / Photography and Information Technology »

 

Par Ascanio Cecco

Le 16 et 17 novembre 2017 s’est tenu à l’Université de Lausanne un colloque intitulé « Photographie et technologies de l’information / Photography and Information Technology », qui a visé à réfléchir les images photographiques sous le prisme des systèmes de support, de diffusion et de gestion de l’information. Organisé par Estelle Blaschke, Olivier Lugon et Davide Nerini, il faisait suite à un colloque organisé à Genève deux ans plus tôt (« À l’image du monde. Musées et collections de documentations visuelle et sonore autour de 1900 ») et s’inscrivait dans le cadre du projet FNS portant sur les premières décennies du microfilm, intitulé « Toute la culture du monde sur pellicule : essor et imaginaire du microfilm des années 1920 au années 1950 ». Continue reading

Un « front pionnier des sciences sociales »

Compte rendu du cours « Peut-on faire l’histoire de soi ? » du Prof. Ivan Jablonka à l’Université de Lausanne (octobre-décembre 2017)

Par Selina Follonier

L’historien fait partie de l’histoire, et son travail ne saurait se concevoir en dehors de sa propre historicité. C’est autour de ce constat que s’est articulé le cours dispensé par Ivan Jablonka, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris 13, au semestre d’automne 2017 à l’Université de Lausanne, dans le cadre du programme de spécialisation interdisciplinaire proposé par le Centre des sciences historiques de la culture (SHC). Continue reading