Thésée et l’imaginaire athénien. Légende et culte en Grèce antique

Un classique de l’histoire culturelle grecque.

Le mythe, le rite, constituent deux objets privilégiés de l’anthropologie culturelle et sociale. Les Grecs se sont montrés de véritables maîtres dans la création et la manipulation, d’une part, des récits héroïques que nous, modernes, identifions comme des mythes, d’autre part des pratiques cultuelles que nous dénommons rites.

Dès la fin du VIe siècle av. J.-C., les Athéniens s’approprient la figure de Thésée pour en faire, sous les apparences du néo-initié, le modèle du futur citoyen. Présentées comme des gestes civilisateurs, les actions du jeune héros permettent non seulement de reformuler le sens des rituels offerts aux divinités tutélaires de la cité, mais elles légitiment aussi une politique d’expansion économique et maritime.

À partir de textes et d’images, la saga de Thésée nous offre un terrain privilégié d’enquête pour explorer un florissant travail de production symbolique, à visée pratique.

Cet ouvrage de Claude Calame, professeur honoraire à l’Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité, aujourd’hui directeur d’études à l’EHESS (Paris), est une réédition du livre paru en 1996, devenu un classique de l’histoire culturelle grecque.

Claude Calame, Thésée et l’imaginaire athénien. Légende et culte en Grèce antique, Paris, La Découverte, 2018.

TOUTES LES NOTICES DE

Claude Calame

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin