The Law of Nations and Natural Law 1625-1800

Nouvelles approches du droit des gens après la paix de Westphalie.

Cet ouvrage renouvelle la question du développement du droit des gens après la paix de Westphalie. Cette période a été décisive quant à la constitution de cette discipline, qui s’est à terme émancipée du droit naturel et est devenue ce que nous appelons aujourd’hui le droit international.

Spécialiste du droit de la nature et des gens en Suisse romande, notamment de son représentant majeur Emer de Vattel (1714-1767), Simone Zurbuchen (Section de philosophie) ouvre dans cet ouvrage collectif la thématique à différents contextes européens. Les chapitres portent sur des textes peu connus liés au droit des gens en tant que discipline académique, ils offrent de nouvelles interprétations des auteurs classiques du domaine et ils contribuent à la déconstruction de « mythes » liés à l’émergence de ce droit au sein des Lumières. Quatre chapitres de l’ouvrage portent sur l’école romande du droit naturel et son rayonnement européen.

L’ouvrage s’inscrit dans le cadre des recherches du réseau international Natural Law 1625-1850. Le livre est disponible en intégralité en accès libre ici.

Simone Zurbuchen (ed.), The Law of Nations and Natural Law 1625-1800, Leiden, Boston, Brill, coll. « Early Modern Natural Law: Studies & Sources », vol. 1, 2019.

PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ
TOUTES LES NOTICES DE

Simone Zurbuchen

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin