Bernard Bolzano, Écrits esthétiques

Le plaisir esthétique est-il un plaisir de l’obscur parce qu’obscur ?

L’esthétique de Bernard Bolzano (1781-1848) s’inscrit dans le cadre de sa Théorie de la science. Le philosophe envisage le concept du beau selon un réalisme de la signification, couplé à une réflexion originale sur l’ontologie de l’œuvre d’art. La voie autrichienne singulière en philosophie comme en esthétique qu’ouvrent ces Écrits esthétiques s’oppose à la tradition idéaliste et romantique allemande et sera associée au XIXe siècle au formalisme esthétique de l’école de J. F. Herbart. Les écrits de Bolzano offrent donc l’opportunité d’enrichir et de nuancer l’histoire de l’esthétique et de la philosophie de l’art de langue allemande en France.

Bernard Bolzano a écrit deux grands textes sur l’esthétique et l’art : Du Concept du beau et De la division des beaux arts, ici regroupés et traduits pour la première fois. Ces Écrits esthétiques s’inscrivent dans la publication des Œuvres choisies de Bolzano parues chez Vrin, dont l’édition est coordonnée par Carole Maigné (Section de philosophie) et Jan Sebestik.

Bernard Bolzano, Écrits esthétiques, édition coordonnée par Carole Maigné et Jan Sebestik, Paris, Vrin, 2017.


TOUTES LES NOTICES DE

Carole Maigné

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin