La Commission de la Relève académique à l’UNIL

La relève académique — c’est-à-dire les doctorants, premiers assistants, maîtres-assistants et professeurs assistants en prétitularisation conditionnelle — constitue une préoccupation majeure de la Direction de l’UNIL. En automne 2011, une Commission de la relève académique au niveau de l’université a ainsi été créée: sa mission est de soutenir la Direction dans la mise en place d’une politique de la relève académique et d’accompagner sa mise en œuvre. Cette politique vise à fixer des conditions-cadre favorables à la progression des carrières autant des personnes qui restent dans le monde académique que de celles qui le quittent. Plus précisément, que fait la Commission de la relève académique ? Qui fait partie de cette Commission ?

Le mandat de la Commission

La Commission constitue un organe de réflexion et de concertation sur la question de la relève à l’UNIL. Les échanges qui ont lieu en son sein permettent de :

  • Sensibiliser les membres de la Commission à une problématique de politique institutionnelle ;
  • Veiller sur l’évolution de la situation de la relève académique à l’UNIL ;
  • Promouvoir et valoriser la relève académique au sein de chaque faculté ;
  • Formuler à l’attention de la Direction des propositions et des recommandations de mesures d’encouragement.

Plus spécifiquement, la Commission réalise les tâches suivantes :

  • Construire une réflexion sur les conditions-cadre favorables à la réalisation d’une thèse (encadrement, taux d’activité, etc.) ;
  • Promouvoir l’accès à une formation doctorale pour tous les doctorants de l’UNIL ;
  • S’informer sur les dispositifs et mesures d’accompagnement en place dans chaque faculté ;
  • Encourager le développement et la valorisation de compétences transversales parmi les personnes titulaires d’un poste de relève ;
  • Promouvoir le soutien pour la planification des carrières universitaires et extra-universitaires ;
  • Identifier les besoins spécifiques des collaborateurs de niveau post-doctoral et proposer des mesures d’encouragement ;
  • Veiller au soutien offert à la relève académique pour concilier carrière académique et vie familiale (temps partiel, décharges, soutiens financiers ciblés, etc) ;
  • Participer à la diffusion des bonnes pratiques dans les facultés.

La composition de la Commission

La Commission veut impliquer des représentants de la relève et du corps professoral de l’ensemble des facultés de l’UNIL. Elle est composée de 19 membres (dont trois membres de la faculté des SSP) : un représentant du corps professoral de chaque faculté (7 professeurs, dont la vice-doyenne chargée de la recherche à la Faculté des SSP, professeure Michèle Grossen), sept représentants de la relève (3 doctorants, 4 post-doc ; Edmée Ballif, assistante diplômée à la Faculté des SSP), un représentant du corps estudiantin, un représentant du service des RH, un représentant du service d’orientation et de conseil, la vice-rectrice en charge de la Relève académique et Diversité (professeure Franciska Krings) et la présidente de la Commission (Eva Green, MER à la Faculté des SSP).