Corruption et développement *

Sujet: les liens existant entre corruption et développement et la manière de les appréhender

La corruption a souvent été indiquée comme un élément ayant un grand impact sur le développement en général, et sur la réussite ou l’échec des projets de développement en particulier. Pour cela, elle fait souvent l’objet de mesures préventives ou de sanctions spécifiques
Les problèmes de corruption ont été abordés et compris de manière très variée dans les différentes courants théoriques du développement. Par exemple, on a pu la voir comme le fruit d’un calcul des individus (théorie des choix publics), comme un élément culturellement ou socialement significatif dans certains contextes (relativisme) ou encore comme un frein à l’expansion du libre marché (école néoclassique).

Questions de recherche

  • Quels sont les impacts (potentiels) de la corruption sur le développement et sur les projets de développement?
  • Comment la corruption a-t-elle été abordée par les différentes théories du développement? Quels sont les points forts et les limites de ces théories?
  • Comment la corruption a-t-elle été intégrée ou combattue dans l’histoire des projets de développement? Avec quels résultats?
  • Quelle est votre vision des relations entre la corruption et le développement?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le relativisme
Heymans, C., & Lipietz, B. (2011). Corruption and Development: Some Perspectives. Institute for Security Studies (ISS). Consulté à l’adresse http://dspace.cigilibrary.org/jspui/handle/123456789/31621

OMC, Accords commerciaux et propriété intellectuelle: le cas des médicaments *

Sujet: étude de cas sur les accords commerciaux de l’OMC et leur impact sur la disponibilité des médicaments dans les pays en développement

Un des arguments principaux des tenants du libre échange est qu’il permettrait (pourvu que les partenaires commerciaux suivent la théorie des avantages comparatifs), d’avoir accès à des produits « exotiques », qu’on n’a pas intérêt à produire dans le lieu d’importation.

Le volet ADPIC des négociations de l’OMC coontient les accords sur la propriété intellectuelle. Paradoxalement, en étendant les brevets aux marchés des pays en développement, ces accords excluent toute une partie de la population mondiale de l’accès aux médicaments produits dans les pays développés. Dans ce cas, donc, les conditions dans lesquelles le libre échange se déroule restreignent l’accès aux produits au lieu de l’élargir.

Les réactions à cette situation sont différentes selon les pays.

Questions de recherche

  • Quel est le contenu des accords ADPIC? Sur quels présupposés se basent-ils?
  • Quel est l’impact des accords ADPIC sur l’accès aux médicaments dans les pays en développement?
  • Comment les pays en développement font ils face à la pénurie de médicaments? Quels sont les types d’adaptation?
  • Quels sont les points forts et les limites des accords ADPIC?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le libre échange

La fiche sur l’école néoclassique

Guennif, S. (2012). Brevet et santé publique dans les pays du Sud: l’accès aux médicaments antisida. Études, (7), 41-51.

Protectionnisme et industrialisation par promotion des exportations: le cas des Tigres Asiatiques *

Sujet: étude de cas sur le modèle de développement des Dragons Asiatiques basé sur la promotion des exportations

Dans les années 1960 et 1970 (mais parfois aussi avant), les modèles de développement protectionnistes ont souvent été combinés avec une approche de type ISI (industrialisation par substitution aux importations, voir ici).

Cependant, depuis l’après 2ème guerre mondiale (pour le Japon) et dès les années 1960 (pour les Dragons Asiatiques) un nouveau modèle de développement est apparu, basé sur la promotion des exportations. Ce modèle s’appuie sur des politiques protectionnistes du marché interne et sur une promotion des échanges commerciaux d’exportation. Cette double stratégie commerciale s’est souvent appuyée sur des fortes interventions de l’Etat et sur des politiques favorables à l’accueil des investissements directs étrangers (IDE).

Questions de recherche

  • Quelles sont les caractéristiques du modèle d’industrialisation par promotion des exportations dans les Dragons Asiatiques? Quels sont les présupposés théoriques et politiques de ce modèle?
  • Comment expliquer le succès de ce modèle dans le cas des Dragons Asiatiques?
  • Quels sont les points communs dans le développement des Dragons Asiatiques? Quelles sont les divergences?
  • Selon vous, quels sont les points forts et les points faibles du modèle d’industrialisation par promotion des exportations?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur le protectionnisme

La fiche sur le libre échange

Lemoine, F. (2008). Un vol d’oies sauvages. Intégration régionale et émergence des économies asiatiques. Annuels, 163–172. En ligne: http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=SCPO_JAFFR_2008_01_0163
Thiébault, J.-L. (2011). Comment les pays émergents se sont-ils développés économiquement ? La perspective de l’économie politique. Revue internationale de politique comparée, Vol. 18(3), 11–46. doi:10.3917/ripc.183.0011

Le libre échange

Le libre-échange est une politique commerciale qui consiste en la diminution des frontières douanières et de toute barrière limitant le commerce international. Il s’oppose donc au protectionnisme. Depuis le milieu du 20e siècle, la tendance est au développement du libre-échange, notamment grâce aux accords du GATT de 1947, et à la création de l’OMC en 1995. Lire la suite

Le modèle d’Heckscher-Ohlin

Basé sur l’avantage comparatif de Ricardo, le modèle d’Heckscher-Ohlin vise à expliquer la présence d’échanges internationaux par les différences de dotations en facteurs de production de chaque pays. A travers ce modèle, les auteurs entendent prouver la supériorité du libre-échange et les bénéfices de la spécialisation. Lire la suite

L’école classique

Les Classiques sont des économistes anglais et français du 18e et 19e siècle. On date le début de ce courant à 1776 avec la parution de la « Richesse des nations » d’Adam Smith. Dans un contexte de révolution industrielle, les auteurs classiques analysent les phénomènes économiques et recherchent les lois universelles de l’économie. Leurs préoccupations sont notamment la nature de la richesse, sa création et sa répartition, la monnaie, la valeur, les prix et la croissance. Ils sont également partisans du libéralisme : l’intervention de l’Etat dans l’économie doit être minimale pour garantir un bon fonctionnement du marché. Lire la suite