Comment aborder les interactions entre genre et développement? *

Sujet: évolution des approches qui abordent les interactions entre genre et développement

Depuis les années 1970, les chercheurs et les praticiens dans le domaine du développement se sont de plus en plus intéressés au rôle des femmes dans le développement. Cet intérêt s’est appuyé sur plusieurs cadres théoriques, comme le WID (Women In Development, dont Ester Boserup a été une figure centrale), le WAD (Women And Development), le GAD (Gender Adn Development) et le Gender Mainstreaming.

La composante « genre » est encore aujourd’hui présente dans les discours et les pratiques de développement, et occupe une place centrale en relation avec certaines thématiques comme l’accès aux ressources et aux capitaux, la santé, les sujets en lien avec l’environnement.

Questions de recherche

  • Comment les études du développement contemporaines conceptualisent le genre et son rôle? Est-ce que ces conceptualisations se réflètent dans les pratiques du développement?
  • Comment expliquer que la mise en valeur de la dimension « genre » soit plus marquée dans certains domaines du développement et pas dans d’autres?
  • Quels sont les points forts et les limites des différentes approches sur le genre et le développement?

Pour commencer, consultez…

La fiche sur Ester Boserup

La fiche sur le genre
Chant, S., & Sweetman, C. (2012). Fixing women or fixing the world? “Smart economics”, efficiency approaches, and gender equality in development. Gender & Development, 20(3), 517–529. doi:10.1080/13552074.2012.731812