Faire de la recherche en 2022: relais et redéploiements

Depuis sa première édition en 2014, la Journée de la recherche a été l’occasion de faire connaître les recherches menées au sein de la Faculté et d’échanger sur des thèmes émergents en lien avec la politique de la recherche, tels que les infrastructures de soutien à la recherche, l’essor du numérique dans les sciences humaines et sociales, l’internationalisation des carrières académiques, ou la responsabilité des chercheur·se·s face aux enjeux éthiques et climatiques croissants.

En 2022, la Journée de la Recherche propose de réfléchir ensemble à la pratique au quotidien des chercheuses et des chercheurs. Que signifie faire de la recherche en 2022 ? On pense bien sûr à l’impact que la pandémie de Covid-19 a pu avoir sur les méthodes de recherche et leur mise en œuvre, mais aussi aux objets de recherche et aux conditions d’étude empirique que cette crise a pu révéler. Au-delà des bouleversements intervenus ces deux dernières années, il convient de souligner que les manières de faire de la recherche connaissent de profondes mutations depuis une dizaine d’années. Face aux exigences croissantes des bailleurs et des attentes citoyennes, la recherche scientifique est en effet de plus en plus formalisée et encadrée. On attend des chercheur·se·s qu’ils soient à la fois gestionnaires de données et de ressources humaines, juristes, éthicien·ne·s, comptables, ou encore des expert·e·s numériques. La Journée de la recherche 2022 propose de réfléchir à ces changements d’une part en se focalisant sur les relais existants ou manquants pour soutenir les chercheur·se·s face à ces défis et, d’autre part en échangeant sur les redéploiements des pratiques dont témoignent les travaux de recherche menés actuellement au sein de la Faculté.

Le programme s’articule autour de deux sessions au cours de l’après-midi du jeudi 7 avril 2022. Une première partie est consacrée à la présentation des services de soutien à la recherche à l’Unil et au sein de la Faculté et comment ceux-ci s’organisent pour mieux répondre aux besoins des chercheur·se·s. La deuxième session s’organise autour de la présentation de projets de recherche en cours, favorisant les échanges entre disciplines et cultures scientifiques autour de la pratique de la recherche. Un apéritif convivial vient clôturer cette édition 2022 de la Journée de la recherche.