Politics in Commercial Society. Jean-Jacques Rousseau and Adam Smith

Peut-on tisser des liens entre la pensée politique de Jean-Jacques Rousseau et celle d’Adam Smith ?

Jean-Jacques Rousseau et Adam Smith incarnent deux pôles opposés de la pensée politique des Lumières : le premier est pris pour un critique de la modernité, alors que le second en fait l’éloge. L’historien des idées économiques et politiques Istvan Hont (1947-2013) montre que si les deux grands philosophes divergent dans leurs propositions et leurs solutions, ils s’accordent en réalité dans leur analyse de la société moderne et du lien entre économie moderne et politique.

Ce volume, coédité par Béla Kapossy (Section d’histoire), met en lumière les convergences dans la pensée politique des deux auteurs célèbres qu’au premier abord tout oppose, en comparant leurs idées sur la politique moderne, la politique des nations-états, du commerce global, de l’inégalité sociale, de la compétitivité internationale et de la responsabilité démocratique. Il réunit six leçons – Carlyle Lectures – d’Istvan Hont (University of Cambridge) données à Oxford en 2009. Invité régulièrement à l’Université de Lausanne, Istvan Hont a donné un cours sur l’une des thématiques abordées dans cet ouvrage, visible sur le site de la plateforme Lumières.Lausanne.

Istvan Hont, Politics in Commercial Society. Jean-Jacques Rousseau and Adam Smith, Béla Kapossy, Michael Sonenscher (eds.), Cambridge Mass., Harvard University Press, 2015.

ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Béla Kapossy

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin