Les graffiti sur céramique d’Aventicum (Avenches). Éléments de réflexion sur la population du Caput Ciuitatis Heluetiorum

Que révèlent les graffiti sur céramique d’Avenches sur la société romaine ?

Les 1829 graffiti sur céramique d’Avenches forment le plus important corpus d’inscriptions mineures étudié à ce jour dans l’Empire romain. Cet ensemble riche et inédit a nécessité l’emploi d’une méthode de classement et d’analyse du matériel, fondée sur la nature et la fonction des inscriptions. La multiplicité et la diversité des approches – épigraphique (graffiti), céramologique (support) et archéologique (contexte) – permettent d’aborder diverses thématiques liées à la société, à l’économie (usages commerciaux) et à la culture romaine.

L’ouvrage de Richard Sylvestre (Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité) livre de nombreux renseignements sur les pratiques de l’écriture au quotidien, mais aussi sur l’éducation et le degré d’alphabétisation des habitants de la ville antique. Ces graffiti demeurent pratiquement les seuls témoignages écrits transmis directement par les classes populaires d’Aventicum.

Richement illustré, l’ouvrage inclut un catalogue des graffiti d’Avenches. Des planches supplémentaires sont disponibles sur le site d’Avenches.

Richard Sylvestre, Les graffiti sur céramique d’Aventicum (Avenches). Éléments de réflexion sur la population du Caput Ciuitatis Heluetiorum, Avenches, Documents du Musée Romain d’Avenches, n°28, 2017.


PROJET DE RECHERCHE ASSOCIÉ
ON EN PARLE DANS LES MÉDIAS
TOUTES LES NOTICES DE

Richard Sylvestre

Partagez cet article sur les réseaux sociaux: Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Share on LinkedIn
Linkedin