Diffuser la source

Le travail de terrain exige la plupart du temps de documenter les pratiques, c’est-à-dire d’en conserver une trace.

Pour ce faire, on est rapidement amené à travailler avec des enregistrements audio ou audio-visuels.

IMPACT facilite la diffusion des sources et leur partage entre utilisateurs en ne les conservant qu’à un seul endroit.

Exemple 1 : les étudiants alimentent une base de données commune en téléversant chacun une source.

Exemple 2 : l’enseignant téléverse une source commune dont chaque étudiant choisit un extrait.

Exemple 3 : plusieurs chercheurs collaborent à la confection d’une base de données commune.

test1

En pratique

De nombreux formats sont supportés, dont : WMA, AAC, MP3 et MP4/H.264 (vidéo).

L’ajout d’un média se fait soit depuis l’ordinateur, soit en utilisant un fichier déjà disponible :

  • pour déposer un fichier depuis l’ordinateur, cliquer sur , puis sur . Une fois le fichier sélectionné, un message apparaît pour confirmer l’envoi. À ce stade, vous pouvez vous déconnecter ou poursuivre le remplissage de votre fiche. Le transcodage du fichier demande 5 à 10 minutes. Passé ce délai, vous pouvez recharger la page et le média est lisible.
  • pour utiliser un fichier déjà déposé, cliquer sur et sélectionner le fichier souhaité dans la liste. (Note: tous les fichiers déposés dans un cours sont utilisables.) Vous pouvez également introduire une URL (p. ex. Youtube, Dailymotion).

test2

Il est possible d’isoler un segment grâce au bouton : introduire les bornes souhaitées (début et fin, en secondes) et cliquer sur . Ce réglage opère sur la lecture seulement et il est possible de le modifier en tout temps.

Contrôles : il est possible de naviguer dans l’extrait, de modifier le volume et de passer en mode plein écran/pleine fenêtre avec les commandes situées en bas de la case. Il est également possible de contrôler la lecture avec le clavier :

Attention: toutes les commandes ne fonctionnent pas (encore) dans tous les navigateurs!

commandes impact

La lecture de l’extrait provoque le défilement automatique de la transcription. L’application fait un calcul simple pour que le début de la transcription corresponde au début de l’extrait, la fin à la fin, etc. Il est néanmoins possible de désactiver cette synchronisation dans l’édition de la transcription.