WikiMaps. Explorer les attentions collectives au prisme de Wikipédia

Soutenu par le FNS dans le cadre de « Digital Lives », ce projet vise à valoriser le potentiel des traces numériques en sciences sociales en explorant la dynamique des attentions collectives au prisme de la consultation des pages de Wikipédia. Ce projet est dirigé par le Prof. Boris Beaude (ISS), avec le Dr Nicolas Baya-Laffite (ISS – Sciences sociales) et le Dr Ogier Maitre (ISS – Informatique). Il a commencé le 1er décembre pour une durée de 18 mois.

WikiMaps

Si les recherches portant sur Wikipédia sont relativement abondantes, rares sont celles qui s’intéressent à l’inégale consultation des pages dans leur globalité. WikiMaps propose d’exploiter la traçabilité des consultations de Wikipédia afin d’explorer le potentiel de ces traces dans le contexte de la recherche en sciences humaines et sociales.

Valoriser les données relative à la consultation de Wikipédia

En considérant les langues, le temps et l’espace, WikiMaps vise à caractériser avec une grande précision les régimes d’attention collective et la mondialité relative des faits sociaux tels que les attentats, les élections, les théories du complot, les controverses ou les événements sportifs ou culturels. WikiMaps a pour but de rendre plus accessibles et plus intelligibles les centaines de milliards de traces de consultations individuelles de Wikipédia, comme autant d’actes élémentaires qui participent des attentions collectives. Pour ce faire, il s’agit de consolider et de mettre à disposition de la communauté scientifique un dispositif expérimental permettant d’explorer visuellement les données de consultation journalière des millions de pages constitutives des dix éditions linguistiques les plus importantes au cours des dix dernières années. L’équipe du projet travaillera pendant 18 mois à faire évoluer ce prototype, à l’expérimenter et à le mettre à disposition de la communauté scientifique.

Explorer le potentiel des traces numériques

WikiMaps vise ainsi à ouvrir un espace heuristique de qualification des attentions collectives, invitant à les questionner sans a priori, afin de mieux en saisir les dynamiques, les singularités et la convergence à l’échelle mondiale. WikiMaps explore ainsi le potentiel des traces numériques dans le contexte de la recherche en sciences sociales, en développant des méthodes d’analyse et de visualisation innovantes, susceptibles d’en clarifier la richesse et la complexité. Avec ces nouvelles perspectives de recherches en SHS, WikiMaps participe aux efforts visant à placer la Suisse au meilleur niveau dans le domaine des méthodes numériques en sciences humaines et sociales, tout en s’inscrivant parfaitement dans la démarche déjà engagée par l’Université de Lausanne.

Présentation du projet : www.wikimaps.io

 

Prof. Boris Beaude, Institut des sciences sociales