Joseph Daher

Révolution et Contre-Révolution en Syrie, origines et développements

Joseph Daher a été assistant diplômé à l’Institut d’études politiques, historiques et internationales (IEPHI) entre septembre 2012 et septembre 2017. Il est actuellement maître d’enseignement et de recherche suppléant à l’Université de Lausanne. Avant la finition de sa thèse à l’université de Lausanne. Il a obtenu un premier Doctorat en Développement de la « School of Oriental and African Studies » de l’Université de Londres en 2015. Sa thèse portait sur le matérialisme historique et le Hezbollah, et un livre basé dessus intitulé « Hezbollah: The Political Economy of Lebanon’s Party of God » est paru en octobre 2016 (Pluto Press). Ses recherches portent de manière plus générale sur l’économie politique du Moyen Orient, l’Islam politique, et l’analyse du confessionnalisme. Il est également le fondateur du blog Syria Freedom Forever. Il a soutenu sa thèse en mai 2018 sous la direction du Prof. Jean Batou (IEPHI).

Cette recherche vise à donner une vue d’ensemble et une compréhension du processus révolutionnaire syrien qui a débuté à la mi-mars 2011. Les recherches antérieures sur le soulèvement syrien ont généralement porté sur des aspects particuliers de la révolution.

Cette thèse présente une perspective alternative, utilisant une analyse matérialiste historique pour situer une compréhension du soulèvement syrien dans les développements socio-économiques et politiques du pays et de la région plus largement. À cette fin, la thèse commence par expliquer l’établissement et les dynamiques des régimes autoritaires dirigés par Hafez al-Assad et suivis par son fils Bachar aux niveaux politiques et socio-économiques.

La recherche analyse ensuite la nature et la dynamique du mouvement de contestation et des organisations et secteurs de la société qui l’ont composé durant les premières années du soulèvement. La militarisation du soulèvement et la création d’unités de l’Armée syrienne libre (ASL) sont également observées. Les implications de la question kurde en Syrie sont également analysées. Les différents défis et menaces auxquels sont confrontés le soulèvement du régime et de ses alliés étrangers, les mouvements islamiques fondamentalistes et djihadistes, et la scène politique internationale et régionale sont examinés.

Enfin, la thèse examine la situation politique et socio-économique actuelle en Syrie et les défis auxquels le pays est confronté pour l’avenir, notamment dans le dossier de la reconstruction. Grâce à cette analyse, la thèse fournit une approche holistique du soulèvement syrien – une analyse avec des implications importantes pour la compréhension des processus révolutionnaires plus généralement.