Guillaume Sierro

Using the diametrical model to examine the relationship between the autism and psychosis spectra

Guillaume Sierro a fait son Bachelor et son Master en Psychologie à lUniversité de Lausanne. Après un mémoire de Master sur les modèles animaux de la schizophrénie auprès de la Prof. F. Schenk, il a poursuivi son parcours en débutant une thèse en neurosciences à lUniversité de Lausanne. Supervisé par la Prof. C. Mohr (IP), il a défendu sa thèse en mai 2018. Actuellement, il se forme à la psychothérapie dorientation cognitivo-comportementale et exerce dans le milieu psychiatrique.

Les troubles des spectres schizophréniques et autistiques (TSS; TSA) sont cliniquement ressemblants, mais catégoriellement distincts. Des théories opposent la cognition sociale des TSA et TSS. Le raisonnement de cette thèse se base sur les modèles dimensionnels de la personnalité comme reliant normal et pathologique. Aussi, certains traits autistiques s’opposent-ils aux traits schizotypiques? Une opposition psychométrique correspond-elle à une opposition comportementale, i.e. dans le traitement des visages et du regard ? Premièrement, nous avons validé les questionnaires de personnalité schizotypiques et autistiques. Deuxièmement, nous avons identifié les traits partagés et opposés. Troisièmement, nous avons conduit 3 expériences sur la paréidolie facial, que nous attendions associée à plus de schizotypie positive et moins de traits autistiques. Quatrièmement, nous avons examiné la discrimination de la direction du regard et la redirection de l’attention par le regard, que nous attendions associées à plus de schizotypie positive et moins de traits autistiques. Au niveau psychométrique, nous avons répliqués les oppositions entre traits autistiques de mentalisation déficitaire et traits schizotypiques positifs. Bien que paréidolie et personnalité étaient sans liens, le traitement configural des informations faciales était péjoré avec plus de schizotypie positive, mais préservé avec plus de déficits autistiques de mentalisation. Aussi, la sensibilité au regard était moindre chez les hommes avec plus de déficits autistiques de mentalisation, mais sans lien avec la schizotypie positive. Nos résultats soutiennent partiellement une opposition TSA-TSS de la cognition sociale, à confirmer par de futures études. La tendance à la paréidolie gagnerait à être mesurée par d’autres stratégies. L’attribution de la direction du regard pourrait mieux distinguer TSA et TSS. La comparaison de phénotypes psychiatriques resemblants est une approche prometteuse pour comprendre des méchanismes étiologiques sous-jacents, notamment par une approche transdiagnostique associant la personnalité, les styles cognitifs, les endophénotypes, des modèles multidimensionels ou en réseau.