Oana Barsin

Madame Oana Barsin est la nouvelle conseillère en communication de la Faculté des sciences sociales et politiques (SSP) depuis janvier 2016. Elle est chargée de conseiller les membres du Décanat sur la stratégie de communication et d’élaborer la politique globale d’information de la Faculté.

Oana Barsin
Oana Barsin (© Félix Imhof)

Pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel ?
Après l’obtention d’une licence en Lettres, je rêvais de travailler dans un environnement international, c’est pourquoi ma carrière a débuté par un stage aux Nations-Unies à Genève. J’ai très vite compris que je voulais travailler dans le domaine de la communication, et j’ai tout naturellement suivi une formation professionnelle de généraliste en marketing et communication d’entreprise. Par la suite j’ai occupé différents postes en communication dans des organisations internationales, notamment dans le domaine de la recherche en santé puis dans le secteur de la protection de l’environnement.

Quelles ambitions avez-vous pour la Faculté des SSP ?
La particularité de la Faculté des sciences sociales et politiques est de réunir quatre filières de formation et de recherche en sciences sociales, science politique, psychologie et sciences du sport. C’est un avantage unique afin d’acquérir une vision large des sciences humaines. Cette force doit être reconnue sur un plan national et international et cela fait partie de mon rôle que de mettre en valeur ces disciplines. Outre les événements organisés directement par le Décanat, je suis en contact avec les professeur-e-s, chercheuses et chercheurs, et parfois des étudiant-e-s qui organisent des événements afin de leur apporter des conseils et un soutien en matière de communication.

Qu’appréciez-vous le plus dans votre nouvel environnement de travail ?
C’est un énorme privilège que de pouvoir m’intéresser à la diversité des thématiques abordées sur le campus et d’avoir comme rôle de les rendre plus visibles. J’aime travailler dans un environnement d’une telle richesse et côtoyer des personnes passionnées et enthousiastes.

Et le moins ?
Le fait de devoir faire des choix dans la promotion des nombreux colloques, conférences et autres événements organisés sur le campus ! Il est important que j’inscrive mes actions dans une ligne stratégique claire afin d’assurer une communication de qualité.

Quels seront vos principaux projets pour l’année en cours ?
Renforcer les canaux de diffusion existants et en améliorer certains afin d’étoffer la gamme et de proposer les bons outils de communication, adaptés aux demandes et aux besoins. Faire découvrir au grand public la variété des recherches menées dans les filières au travers de diverses manifestations scientifiques au niveau local et international. Il est en effet important de créer des espaces de rencontres entre le monde académique et la cité afin de générer des débats et de favoriser les échanges.