La recherche en sciences du sport dans le cadre du projet de coopération et d’innovation (PCI) entre l’UNIL et l’UNIGE

Dès le 1er août 2013, un nouvel institut assumera à Lausanne, pour l’Arc lémanique, la responsabilité de l’offre de formation et de recherche en sciences du mouvement et du sport. Le Prof. Denis Hauw évoque les enjeux de la « fusion » des deux entités, l’ISSUL de Lausanne et l’ISMMS de Genève.

Ce projet est bien davantage qu’une addition de ces deux structures. Il vise le renforcement du futur centre de compétences afin notamment de développer l’excellence des recherches et de saisir l’opportunité liée à Lausanne capitale du sport pour acquérir une envergure internationale.

Sur le plan de la recherche, le projet a l’ambition de renforcer l’ensemble des axes de recherche. Ceux-ci portent sur différentes disciplines: la gestion des organisations et manifestations sportives, la psychologie et la sociologie du sport, les neurosciences, la physiologie de l’effort et de l’entraînement, et la médecine du sport. On envisage également de développer des thématiques de recherche pluridisciplinaires dans le domaine de la « santé-prévention-éducation » : il s’agit principalement des effets de l’activité physique et sportive sur la santé communautaire et la prévention des risques, de l’analyse du rôle des organisations sportives et des institutions en matière d’éducation et de prévention et, enfin, des déterminants et des effets du dopage dans le sport d’élite et amateur. Certains travaux de recherche en sciences de la vie seront également réalisés avec la Faculté de Biologie et de Médecine, compte tenu du rattachement bi-facultaire des chercheurs/euses dans ce domaine.

En 2013, ces activités de recherche seront encadrées par une équipe de 6 professeurs et 6 MER de l’ISSUL. Cette équipe sers renforcée progressivement avec, à l’horizon 2016, 4 professeurs et 1 MER supplémentaires.

On notera pour finir que certaines activités de recherche sont déjà réalisées au Centre Sport et Santé et qu’un « Cluster du Sport international » où l’ISSUL devrait occuper une place de choix, est également en cours de développement.