Les femmes à la SSR: l’histoire d’une inégalité

Trop longtemps oubliées dans la mémoire collective et négligées dans les récits de l’histoire de la télévision ou du cinéma, les femmes ont pourtant toujours collaboré à la production audiovisuelle. Quelques initiatives tendent aujourd’hui à leur redonner la place qui leur est destinée dans l’histoire des médias.

A l’occasion de la grève des femmes de Suisse qui s’est déroulée le 14 juin dernier, la SSR a porté son attention sur l’histoire de ses collaboratrices. Les deux archivistes de la SSR, Irène Benz et Heidi Lüdi, ont déniché dans leurs fonds quelques contrats et documents iconographiques témoignant du statut particulier des premières professionnelles de radio et de télévision en Suisse et des inégalités qu’elles ont subies depuis la création de la SSR en 1931.

Présentation du texte rédigé par deux collaboratrices de la SSR, Irène Benz et Anna Sterchi :

« Licenciement en cas de mariage? Interdiction de prendre le volant? Un salaire maximal au moins deux fois plus bas que celui des hommes? Aujourd’hui, c’est inimaginable. Mais il n’y a pas si longtemps, c’était une réalité pour les collaboratrices de la SSR. A l’occasion de la grève des femmes nationale, le diffuseur national jette un œil dans ses archives. »

« Un salaire annuel de 6000 francs [représentait] une bonne rémunération pour une femme », estimait le directeur de la SSR dans les années 40. (SRG)

 

Lire le texte « Egalité à la SSR. Les femmes aux fourneaux plutôt qu’au bureau » sur Swissinfo.ch.

 

50 ans de Temps présent : dans les coulisses du web-doc

Nouveauté: nous proposons sur notre site « Pour une histoire élargie de la télévision en Suisse » une série d’articles sur les « 50 ans de Temps présent ».

Le cinquantenaire du magazine phare de la télévision suisse romande, Temps présent, a été l’occasion d’une réflexion collective sur l’histoire du magazine menée conjointement par la Radio-Télévision Suisse (RTS) et le monde universitaire. Cette série d’articles sur les « 50 ans de Temps présent » valorise les résultats de l’exploration des coulisses de l’émission et prolonge cette collaboration avec des textes d’historien.ne.s de l’Université de Lausanne et de professionnels de télévision.

Ce deuxième article de la série retrace l’élaboration du web-documentaire et valorise les témoignages de ses conceptrices et concepteurs.

« 50 ans de Temps présent: dans les coulisses du web-doc », par Roxane Gray, mai 2019.

L’équipe du web-documentaire à la soirée d’anniversaire de Temps présent. De gauche à droite : Andrew Robotham, Mathilde Sibellas, Alberto Silini, Gabrielle Duboux, Roxane Gray, Julie Gaudio, Jessica Chautems, Nathalie Pignard-Cheynel et Annik Dubied. Copyright RTS.

 

Le web-documentaire sur les 50 ans de Temps présent a généré des collaborations fructueuses entre la RTS, l’Université de Lausanne (Unil) et l’Académie du Journalisme et des médias de Neuchâtel (AJM). L’équipe du web-doc est revenue dans les médias sur cette expérience fructueuse. Florilège.

Lire l’article.

 

Mobilisation genevoise contre le transfert de l’information tv à Lausanne

Alors que la SSR prévoit de transférer son Actualité télévisée sur le site lausannois de l’EPFL, des personnalités politiques de gauche comme de droite ainsi que des représentant.es des milieux économiques, touristiques et culturels montent au créneau pour conserver ce département à Genève. Une lettre ouverte a été envoyée au Conseil d’administration de la SSR et le Conseil d’Etat genevois a entamé des démarches. Revue des médias.

« Les politiques ne doivent pas décider de la localisation des sites de la SSR », RTS.info, le 2 mai 2019.

« Mobilisation pour garder l’info à Genève », Le Courrier, le 3 mai 2019.

« Démantèlement de la tour SSR: mépris pour la Genève locale et internationale », Le Temps, le 3 mai 2019.

« Pascal Crittin répond aux critiques: ‘La RTS aura deux pôles équilibrés entre Lausanne et Genève' », Le Temps, le 3 mai 2019.

« ‘Mépris pour la Genève locale et internationale' », Léman Bleu, le 3 mai 2019.

Débat entre Pascal Crittin, directeur de la RTS, et Sophie Dubuis, présidente de la Fédération du commerce genevois et candidate PLR au Conseil national, Forum, le 3 mai 2019.

« Citoyens genevois mobilisés contre le transfert de l’Actu TV à Lausanne », RTS.info, le 4 mai 2019.

« Les médias ont besoin de colibris », par le Maire de Genève Sami Kanaan sur son blog abrité par Le Temps, le 7 mai 2019.

« La RTS à Lausanne? L’angoisse de Genève et des régions périphériques », 24 Heures, le 11 mai 2019.

 

Série d’articles sur les 50 ans de Temps présent

Nouveauté: nous proposons sur notre site « Pour une histoire élargie de la télévision en Suisse » une série d’articles sur les « 50 ans de Temps présent ».

Le cinquantenaire du magazine phare de la télévision suisse romande, Temps présent, a été l’occasion d’une réflexion collective sur l’histoire du magazine menée conjointement par la Radio-Télévision Suisse (RTS) et le monde universitaire. Cette série d’articles sur les « 50 ans de Temps présent » valorise les résultats de l’exploration des coulisses de l’émission et prolonge cette collaboration avec des textes d’historien.ne.s de l’Université de Lausanne (UNIL) et de professionnels de télévision.

Le premier article présente le web-documentaire sur les 50 ans du magazine réalisé par la RTS, l’UNIL et l’Académie du journalisme et des médias de Neuchâtel (AJM).

« 50 ans de Temps présent (1). Le web-documentaire « Temps présent : 50 ans de l’autre côté de l’écran », par l’équipe historienne du web-doc, avril 2019.

 

A l’occasion des 50 ans du plus ancien magazine d’information de la RTS, Temps présent, notre équipe a participé à la réalisation d’un web-documentaire sur l’histoire de l’émission. Retour sur une collaboration fructueuse avec la RTS et l’AJM.

Lire l’article.

L’équipe historienne du web-doc dans l’Uniscope

Le journal l’Uniscope consacre dans son édition d’avril-mai 2019 une double page au travail accompli par l’équipe historienne de l’Unil pour la réalisation du web-documentaire sur les 50 ans de Temps présent.

Mis en ligne sur le site du magazine le 11 avril dernier, ce web-documentaire a bénéficié de l’expertise acquise par Jessica Chautems, étudiante en Master en humanités numériques et en histoire et esthétique du cinéma, et Gabrielle Duboux, étudiante en bachelor en histoire et en histoire et esthétique du cinéma.

Guidées par le Professeur François Vallotton et sa doctorante Roxane Gray, ces deux étudiantes ont épluché les classeurs de production de Temps présent, visionné ses dizaines de reportages et élaboré de nombreux entretiens avec des anciens et actuels membres du magazine. Un travail de longue haleine lancé en juillet 2018 qui est à la base de la structure thématique du web-doc.

Les deux étudiantes Gabrielle Duboux et Jessica Chautems et la doctorante en histoire Roxane Gray ont exploré l’évolution de l’émission cinquantenaire Temps présent. F. Imhof © UNIL

 

Jessica Chautems, Gabrielle Duboux et Roxane Gray relatent cette belle expérience pour l’Uniscope et reviennent sur les différentes étapes de leur travail, des recherches en archives à la rédaction des textes en passant par la récolte des témoignages.

 

Le web-doc sur Temps présent vu dans les médias

Le web-documentaire sur les 50 ans de Temps présent, mis en ligne le 11 avril dernier sur le site du magazine, a suscité l’intérêt des médias. Florilège.

Jérôme Porte et Jean-Philippe Ceppi, producteurs de Temps présent, et les étudiantes et doctorante de l’Unil, Jessica Chautems, Gabrielle Duboux et Roxane Gray dans les locaux de Temps présent à la RTS. Copyright RTS/Anne Kearney.

 

ArcInfo a présenté le 13 mars dernier le travail effectué par les étudiant.e.s de l’Académie du Journalisme et des Médias de Neuchâtel (AJM) dans son article « Des Neuchâtelois pour Temps présent » accessible en intégralité aux abonnés du journal.

Les 50 ans de Temps présent suscite des échos outre-Sarine avec l’article «Temps Présent» auf RTS: Das älteste Hintergrundmagazin der Schweiz wird 50″ diffusé le 04 avril sur Horizon.net

Le 24h a consacré, dans son édition du 5-6 avril, deux doubles pages aux 50 ans du magazine dans son article « Depuis 50 ans, Temps présent nourrit le débat » réservé aux abonnés.

Un extrait de cet article « Les formats longs ont de l’avenir » est disponible en libre accès sur les sites du 24h et de la Tribune de Genève.

Le 20 minutes a consacré un article à « 50 ans : Temps présent dans l’oeil des étudiants » publié le 11 avril en version papier et en ligne. Des extraits et captures d’écran du web-doc sont consultables sur le site de 20 minutes.

Le producteur de Temps présent, Jean-Philippe Ceppi, et la doctorante en histoire Roxane Gray reviennent sur les 50 années d’histoire du magazine pour l’émission radiophonique Médialogues « Temps présent, 50 ans et 3’000 reportages au compteur » diffusée le 13 avril.

L’émission Interface présente, dans son émission du 13 avril, le web-documentaire et le travail effectué par son équipe de réalisation.

L’étudiante de l’AJM Julie Gaudio et l’ancienne productrice de Temps présent, Anne-Frédérique Widmann, reviennent sur la place du magazine dans le paysage médiatique pour l’émission radiophonique Forum diffusée le 18 avril.

Temps présent fête ses 50 ans!

Le web-documentaire consacré aux 50 ans de Temps présent est officiellement en ligne sur le site de l’émission.

Découvrez le produit du travail historique et journalistique mené en collaboration avec les sections d’histoire et d’histoire et d’esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne et l’Académie du journalisme et des médias de Neuchâtel (AJM) et agencé par deux spécialistes de la réalisation numérique.

Durant cinquante ans, le magazine de télévision a suivi, diffusé et représenté les mutations et transformations de la société suisse romande. Nous avons souhaité déplacer notre regard du contenu des émissions à la production du magazine et faire découvrir les coulisses de Temps présent.

Julie Gaudio, Alberto Silini, Jessica Chautems, Gabrielle Duboux, Roxane Gray et Mathilde Sibellas réuni·e·s devant les archives papier de Temps présent. Copyright RTS/Anne Kearney.

 

Cinq éclairages sur la question sont présentés dans ce web-documentaire : les mythes helvétiques, la place des femmes dans le magazine, les tournages à l’international, le rôle dévolu à la création ainsi que le journalisme d’investigation. Chaque thématique rend attentif aux ressemblances, décalages ou divergences qui ont jalonné les relations entre Temps présent et la Suisse romande. Chaque thème peut également être vu comme une petite histoire de la production du magazine qui met en évidence les constantes, tournants ou ruptures qui ont contribué à l’évolution des pratiques professionnelles du magazine.

Découvrir ce web-documentaire.

L’émission spéciale pour le demi-siècle du magazine sera diffusée le 18 avril 2019, à 20h10, sur RTS Un.

L’expérience pirate du 11 octobre 1972: les prémices de la télévision locale suisse

Troisième volet de notre série « Vu en classe: les étudiant.e.s écrivent l’histoire de la télévision » avec un article rédigé par Audrey Beeler et Lauren Mommer:

« L’expérience pirate du 11 octobre 1972: les prémices de la télévision locale suisse »

Au début des années 1970, à l’ère du monopole de la Société Suisse de Radiodiffusion (SSR) sur l’audiovisuel en Suisse, une émission pirate est lancée à Yverdon-les-Bains. Retour sur cet épisode qui annonce l’émergence de la télévision locale et ses modes de production participatifs. Lire l’article.

Titres de la Gazette de Lausanne, 12.10.72.

Les textes de cette série sont issus du cours-séminaire « Dispositifs audiovisuels, industries de l’imaginaire et professionnels de l’écran : les dialogues entre cinéma et télévision des années 1950 au tournant numérique » qui a été donné par François Vallotton et Anne-Katrin Weber au semestre d’automne 2017 à l’Université de Lausanne. Proposé aussi bien aux étudiant.e.s en Histoire qu’en Histoire et esthétique du cinéma, cet enseignement Bachelor explorait l’histoire croisée du cinéma et de la télévision. Il permettait d’aborder le développement des deux médias dans leurs multiples interactions.

Un web-documentaire pour les 50 ans de Temps présent

Le magazine d’information de la Radio-Télévision Suisse Temps présent fêtera en avril prochain ses 50 ans. Fondé au printemps 1969 par le directeur de la Télévision Suisse romande, René Schenker, et le chef du département de l’information, Alexandre Burger, Temps présent succède au magazine Continents sans Visa.

Pour ce cinquantenaire, l’équipe de notre projet FNS « Au-delà du service public. Pour une histoire élargie de la télévision en Suisse » a collaboré avec la RTS et l’Académie du journalisme et des médias (AJM) de Neuchâtel afin de créer un web-documentaire. Celui-ci passera de l’autre côté de l’écran et montrera les coulisses de la production du magazine phare de la RTS. Des entretiens avec des anciens et actuels professionnels de télévision, des archives inédites et des extraits d’émissions viendront incarner le travail des réalisateur.trice.s et journalistes de télévision.

Equipes de l’AJM et de l’UNIL réunies autour des archives de Temps présent. Copyright RTS/Anne Kearney

 

Europa TV: le rêve d’une télévision européenne

« In 1985, five European public broadcasters came together to start Europa TV, the first multilingual television channel for Europe. But already in the fall of 1986, the dream of a European television was failing and the channel has been largely forgotten since. »

Un article sur le blog de EuScreen revient sur le travail que Saskia Cluistra a effectué sur l’histoire de cette chaine qui diffusa des programmes « de l’Europe pour l’Europe » durant une petite année. Forte d’une bourse de la FIAT/IFTA Media studies commission, le chercheuse a en effet pu se plonger dans les archives du projet, conservées au Netherlands Institute for Sound and Vision. Saskia Cluistra a présenté ses résultats lors de de la FIAT/IFTA World Conference, qui s’est déroulée à Venise en octobre 2018.

Lire l’article.

Découvrir le mémoire de Master que Saskia Cluistra a consacré à la Europa TV.

Lire un autre article qu’EuScreen a publié sur Europa TV.